Quarts de final: Dirk Baberowski contre Florent Jeudon

  • Print
Author Image

Dirk Baberowski
Ca fait des années qu'on ne l'avait pas vu à pareille fête. Quand il y a deux ans, Florent remportait au sein de l'équipe Black Ops et le Grand Prix Cannes, le Team Challenge de New York et terminait sixième du Pro Tour par équipe, on prédissait à Florent Jeudon un avenir doré. Lui, reconnu comme le meilleur joueur français à ne pas avoir participé à un Pro Tour se qualifiait même pour Chicago il y a de ça un an et demi.

La suite allait être un long chemin de croix pour celui qui ne disputait plus de Pro Tour et don't les rares bonnes performances étaient pour le moins anecdotiques (un top 32 à Manchester et une neuvième place par équipe à Turin).

En dépit de la non qualification de son équipe aux Masters d'Osaka, Florent enfilait enfin le bleu de chauffe et disputait QT sur QT, échouant au cours des dernières semaines plusieurs fois très près du but.

Mais à force de frapper aux portes, elles finissent par s'ouvrir et ce week-end celles d'un top 8 de Grand Prix, trois ans plus tard. Invaincu en draft, second à la fin des rondes Florent se voit opposé en quart de finale à Dirk Baberowski, un autre revenant.
Vice-Champion d'Europe et surtout vainqueur du Pro Tour-Chicago il y a trois ans.
C'est en tant que membre de la team Phoenix Foundation (avec Kai Budde et Marco Blume) qu'il est revenu à la compétition après un long break au cours du Pro Tour New York. Mais ce vide a été immédiatemment compensé puisque les Allemands ont remporté l'évènement. Beaucoup de gens n'y ont vu que la plus impressionante demonstration de force possible de Kai Budde. Mais dès le Pro Tour suivant, il prouvait avec une impressionante dixième place que le temps n'avait en rien altéré ses capacités.

Jeu 1

Dirk choisit de commencer avec son jeu bleu-blanc-noir. Florent joue lui vert-noir aggressif. La première créature à arriver en jeu est un Batard chez le Français. L'Allemand y répond en détruisant sa Forêt. Deux tours plus tard, Florent pioche sa verte et joue un Seton's Scout. Le Gravegouger de Baberowski arrivé entretemps est rapidement enchanté par un Psionic Gift qui a raison du centaure. S'il arrive à tuer quelques tours plus tard le Mongrel (Patriarch's Desire) et le Springing Tiger (Ghastly Demize) arrivé deux tours plus tôt, Dirk est nettement dominé aux points de vie (9-17). Puis Faceless Butcher rentre en scène, il retire le Gravegouger et détruit Psionic Gift. Alors que l'Allemand pioche un nouveau terrain, Florent enhaîne avec un Gravedigger et le Mongrel qu'il a ramené. Un tour et un nouveau terrain pioché plus tard, il ne peut que concéder.

Baberowski 0 - Jeudon 1

Jeu 2

Bien décider à réagir, Dirk choisit de commencer mais doit faire face à deux mulligan suivie d'une vilaine dess.

Florent joue tour trois un Mesmeric Fiend, retirant sa seule menace pour les tours suivants, un Teroh's Faithful. Alors qu'il tire un troisième terrain, sa troisième plaine (il en joue quatre) il doit faire face à une Ambush et à un Leef Dancer. Et finalement, alors que totu le monde croyait la partie perdue pour Baberowski, il topdecka la seule rare de son deck, celle qui stopperait presque tout le beatdown ...

Héro revenu à la vie! Enfin, revenu à la vie pour un seul tour, pas même le temps d'entrevoir une île ou un marais. Et Florent d'envoyer ses créatures porter l'estocade à un Dirk Baberowski décidemment pas très en veine.

Alors que je lui dit "Bravo t'as bourré Baberowski", il me répond "A bon, c'était lui Baberowski?", sans commentaire...

Baberowski 0 - Jeudon 2

  • Planeswalker Points
  • Facebook Twitter
  • Gatherer: The Magic Card Database
  • Forums: Connect with the Magic Community
  • Magic Locator