column

Armée de Munich – Bourgogne soutenue par Armée Ruhr

  • Print
Author Image

En bon joueur de Diplomatie, vous aurez reconnu ce que l'on pourrait appeler une déferlante allemande.

Sur 86 joueurs venus d'outre Rhin, les Allemands ont placé 4 de leur compatriotes dans le top 8. Parallèlement, les Français en placent 3 avec 562 participants.

Certes ces chiffres ne veulent pas dire que les Freançais sont moins doués que les Allemands. Un tournoi comme un Grand Prix fait concourir des centaines de joueurs locaux qui veulent toucher un aussi gros événement. Mais il n'empêche que la performance des Allemands est impressionante.

Dans le rôle du grand perdant de service, Amiel Tenenbaum réussit malgré lui à refaire 9ème, comme à Sydney lors du précédent championnat du monde. Carrément déçu, et ça se comprend, Amiel confirme son niveau au sommet.

Il faut également applaudir Benjamin Caumes, régulièrement présent dans les tournois de haut niveau, et qui confirme que même sans un accès régulier à internet et loin des principaux groupes de tests, on peut encore faire des decks solides et surtout bien les jouer.

Enfin, il faut célébrer le retour sur la scène de Régis Lavoisier et Emmanuel Vernay, des vieux brise-car que l'on retrouve au sommet.

  • Planeswalker Points
  • Facebook Twitter
  • Gatherer: The Magic Card Database
  • Forums: Connect with the Magic Community
  • Magic Locator