Semifinals: Franck Canu vs. Antoine Ruel

  • Print
Author Image

Toutes les conditions etaient reunies pour qu'un francais se retrouve enfin en finale des Masters. Six qualifies, tous dans la meme moitie de tableau et au final on se retrouve avec la troisieme confrontation franco francaise du tournoi au stade des demi-finales.
Franck a battu Shvartsman, Boeken et Humpherys alors qu'Antoine disposait dans le meme temps de Maher, de moi-meme et de Kamiel Cornellissen.
L'un comme l'autre ont battu deux jeux psy de suite et dispute certainement aujourd'hui leurs derniers masters avant quelques mois après leur pietres resultants au Pro Tour. Ils ont tous les deux certainement en tete l'opportunite que represente cette demi-finale, puisqu'en plus de leur assurer des revenues bien confortables elle pourrait aussi se transformer en qulif pour les prochains masters dans ce format en cas de victoire finale demain.

Antoine commence la premiere partie, un avantage non negligeable quand on joue quatre force spikes face a un jeu qui se devellope assez vite en mana.
Franck choisit d'ailleurs d'attendre le deuxieme tour pour jouer son premier sort, un Elfe de Llanowar, mais celui-ci est aussi tot etouffe.
Franck joue a une vitesse demuserement lente pour finalement se contenter d'un bird a son troisieme tour, mais cette action est loin d'etre anodine.
D'une part la fatigue après trois jours de competitions joue beaucoup et il est beaucoup plus difficile d'optimiser. Par ailleurs quand il y a autant d'argent en jeu on est bien force de faire un petit effort et d'approfondir un peu les raisonnements.
La suite est un peu plus animee : un bird viens trouver le meme destin que l'elfe puis Franck joue deux analyses en flashbackant meme une. Fort de son card advantage il joue un Appel du troupeau et commence a entamer les vies d'Antoine (17-14). Antoine qui cherche a temporiser joue Bouleversement avant de laisser a Franck l'opportunite de piocher duress. Une contrainte qui viendra deux tours plus tard retirer le second et dernier Upheaval d'Antoine le laissant avec Smother et une infinite de terrains en main.
Une deuxieme duress vient epurer la main d'Antoine avant que Franck ne joue sa quatrieme analyse, et a mesure que sa main se remplit Antoine semble se decomposer de plus en plus. C'est alors qu'il a (enfin) la bonne idee de piocher a son tour une analyse, il la joue, la flashback et annonce sa fin de tour. La, etonnement Franck (qui a joue squirrel nest au tour precedent) ne joue pas oppo mais doit se contenter d'un flashback d'analyse et d'un mongrel laissant a Antoine une derniere chance. Mais pas de psychatog ou de smother, Franck attaque et acheve Antoine apres avoir booste cinq fois son batard.

Canu 1-0 Ruel
Pendant qu'Antoine disputait le jour deux il m'a laisse le soin de tester pour lui. Deux choses sont apparues assez clairement.
1-de base comme apres side le match up est assez equilibre
2-Franck a fait son side a moitie au pif et ca donne quelque chose de tres folklo.
Pour faire plus simple, disons que rentrer la moitie des cartes utiles contre psy (envelop, ray, specu, phantom centaur, therapy, orb) casse l'equilibre de son jeu et que ses sorties sont tres tres irregulieres

Toujours est-il que Franck n'a pas sorti Boeken et Humpherys par hasard. Son jeu n'est pas simplement original, il estr egalement tres effice contre le jeu le plus joue du format.

Antoine commence et fait mulligan. Franck attend une bonne minute et choisit de garder. Antoine ne pose pas de lands au troisieme tour mais son edit force Franck a sacrifier un bird. Et on voit pourquoi Franck s'est tate puisqu'il offre une bien belle sortie monocolore. Antoine tire deux terrains de suite et joue analyse, Franck saisit ll'opportunite pour jouer Phantom centaur. Incapable de le tuer (seul edit le lui permet) il joue psychatog. Franck tire ensuite delta et doit se decider entre ile et marais. Il choisit la mana noire et joue duress qu'Antoine contre apres avoir joue deux logiques. Quand vient son tour il joue sa duress et retire l'un des deux smother de la main de franck le laissant, l'anti-bete mis a part avec deux analyses et un nest. Frack enchaine en tuant le psy et en jouant analyse avec la mana bleue qu'il a eu la bien bonne idee de tirer. Antoine joue Upheaval pour survivre mais les points de vie sont assez nettement en sa defaveur (1-17). Antoine fait a voix basse l'inventaire des cartes qu'il n'a plus le droit d'utiliser (scrying, delta...). Il doit par ailleurs maintenant tout contrer et/ou tuer.
Il joue ainsi peste artificielle pour tuer un elfe. S'en suit un tour d'une bonne minute de Franck. Farid vient alors me suscurer « une minute pour jouer son nid d'ecureil c'est vraiment un abruti des fois ». Remarque pertinante suivie d'un ... nid d'ecureil. S'il est une chose qu'on ne peut pas reprocher a Antoine, c'est de baisser les bras, et un psychatog assez bienvenu le relance dans la partie puisque Franck n'est « qu'a » 14. Franck joue un second net ne gardant que son terrain annexe par les ecureils degage. Antoine passe une chiquenaude dessus et se laisse une derniere chance de topdecker peste artificielle. Contresort... presque, le land a cycler de la derniere chance... analyse.
Franck Canu sera donc demain le premier francais a disputer une finale de masters, laquelle l'opposera a Ken Ho, lequel a construit un deck bleu vert a la va vite cinq minutes avant le debut des masters et a certainement le seul deck a pouvoir concurrencer celui de Franck pour le titre de jeu le plus bidon des Masters, et pourtant...

Desole pour les accents au fait, mais je dois avouer que j'avais un peu la flemme de chercher comment faire pour les mettre sur un clavier anglais. Mais vu que personne ne me relit :-)
Je peux meme en profiter pour passer des messages pesonnel, Jozef embrasse Mims.
Voilou voilou, j'espere que demain vous vibrerez comme moi devant les exploits de notre petit Franky national, sur ce bonne nuit et a demain.

  • Planeswalker Points
  • Facebook Twitter
  • Gatherer: The Magic Card Database
  • Forums: Connect with the Magic Community
  • Magic Locator