column

Berezina à Nice

  • Print
Author Image

Résumé des épisodes précédents : Nice, un temps digne du Laos pendant la mousson, une grande salle appelée Acropolis, des gens avec des cartes. Ca y est, vous resituez le tout. Mélangez bien et vous retrouvez le Pro Tour-Nice.

Au départ ils étaient 37. A la fin du premier jour, ils n'étaient que 11. Oui, 11. Comme 6 + 5 ou encore 22 divisé par deux. Remarquez, ils sont pile poil pour faire une équipe de foot. Au chapitre des "ils nous ont quitté", nous avons Farid Meraghni, Amiel Tennenbaum, Olivier Ruel, Christophe Haim et tant d'autres... Reste entre autre dans la course Antoine Ruel, l'actuel champion de France Sylvain Lauriol, Florent Jeudon, le dinosaure Pierre Malherbaud, Franck Canu, ... La liste doit être disponible dans les pages du coverage de l'événement. Pas fameux ma foi. Tout ceux qui restent en course sont pour la plupart des habitués du circuit avec quelques exceptions comme Benjamin Caumes par exemple (que j'irais regarder jouer après le premier draft).

Et bien évidemment, demain, le barnum sera à son apogée avec les écrans de télé, les caméras, les commentaires, les speakerines, et Kai Budde. Quoi? Kai Budde? Ben oui, si vous regardez les rankings, il est septième avant le troisième draft. Remarquez c'est plutôt bien parce qu'on n'a pas assez de photos de lui. Sinon, au chapitre des bonnes nouvelles, le troisième est Svend Geertsen, un Danois qui est dans le circuit depuis des hecta siècles et qui est à la fois un très bon joueur et un mec super sympa.

Je retourne profiter du soleil niçois :-) A tout à l'heure !

  • Planeswalker Points
  • Facebook Twitter
  • Gatherer: The Magic Card Database
  • Forums: Connect with the Magic Community
  • Magic Locator