Day 1 Blog Archive

  • Print

TABLE OF CONTENTS


  • Blog - 8:23 p.m. - La fin du jour 1
    by Emilie Goldberg
  • Blog - 8:08 p.m. - Le draft de Pierre Canali
    by Rémy Solna
  • Blog - 7:44 p.m. - Le draft d'Olivier Ruel
    by Emilie Goldberg
  • Blog - 5:38 p.m. - Et pendant ce temps aux Side Events
    by Damien Guillemard
  • Blog - 4:41 p.m. - Ronde 3, Karim Aouidad contre Stéphane Soubrier
    by Rémy Sola
  • Blog - 3:29 p.m. - Ronde 3, Damizet Stéphane contre Hamon Yann
    by Emilien Wild
  • Blog - 3:06 p.m. - Ronde 2 Olivier Ruel contre Sylvain Pierre
    by Emilie Goldberg
  • Blog - 2:40 p.m. - Ronde 2, Maxime Hermes contre Steven Gouin
    by Rémy Solna
  • Blog - 2:26 p.m. - Les champions régionaux à l'honneur
    by Emilien Wild
  • Blog - 2:12 p.m. - Ronde 1 Sylvain Lauriol contre Maxime Morillon
    by Emilie Goldberg
  • Blog - 1:40 p.m. - Ronde 1, Guillaume Wafo-tapa contre Nicolas Labarre
    by Rémy Solna
  • Blog - 12:00 p.m. - Du coté des boutiques
    by Rémy Solna et Emilien Wild
  • Blog - 11:45 a.m. - Premières impressions des challengers
    by Emilien Wild
  • Blog - 11:19 a.m. - la FFMTG, une aide logistique essentielle
    by Emilien Wild
  • Blog - 10:44 a.m. - Arbitres et HeadJudge, le calme avant la tempête
    by Emilie Goldberg

  • BLOG


     
  • Saturday, July 14: 10:44 a.m. - Arbitres et HeadJudge, le calme avant la tempête
    by Emilie Goldberg


  • Barthélémy Moulinier, arbitre niveau 3 et Headjudge

    Le Head Judge de ce championnat de France est Barthélémy Moulinier, arbitre niveau 3 renommé en France. Sa mission pour ce week-end : s'assurer de la bonne marche du championnat. Il doit tout superviser, être disponible pour ses arbitres mais aussi pour le reste du staff (organisateurs, presse) et pour le public. Son travail est d'anticiper les éventuels problèmes afin de mieux les prévenir, pour ça il doit avoir suffisamment de recul par rapport au tournoi et déléguer un maximum de façon à être toujours disponible. Tout le staff est là pour l'aider dans cette mission, notamment les nombreux arbitres.


    Venus de toute la France, les juges sont prêts

    Les arbitres sont répartis en 3 teams : une qui s'occupe de tout ce qui concerne la gestion des listes de deck (deck-check etc.), une équipe pour s'occuper des appariements et de la distribution des feuilles de résultat et une dernière pour tout ce qui est logistique, qui s'occupe principalement de l'organisation des drafts. Bien sûr, en plus de ces tâches particulières, tous les arbitres doivent circuler dans la salle afin d'être présent pour les joueurs et de s'assurer que tout se passe au mieux et que les règles soient respectées.



     
  • Saturday, July 14: 11:19 a.m. - la FFMTG, une aide logistique essentielle
    by Emilien Wild


  • Abde Allala, président de la FFMTG

    Abde Allala est arbitre niveau 2, présent à ce titre pour arbitrer lors du Championnat de France. Mais il est aussi président de la Fédération Française de Magic : the Gathering, la MMTG, une association d'organisateurs et d'arbitres travaillant conjointement avec Wizards of the Coast France sur l'organisation des Premier Events français, les tournois majeurs tels que la coupe de France par équipe, les Championnats Régionaux et bien sûr le Championnat de France.

    À ce titre, elle s'est occupée de la logistique via un travail d'organisation, de planification, par exemple en prenant en charge le déplacement des arbitres. Au quotidien, la FFMTG s'occupe également d'assurer un niveau toujours plus élevé d'arbitrage, via la formation au quotidien des arbitres et la mise en commun des connaissances.



     
  • Saturday, July 14: 11:45 a.m. - Premières impressions des challengers
    by Emilien Wild


  • Nous avons pu rencontrer quatre des favoris de la foule en train de faire les dernières verifications avant la première ronde et leur poser quelques questions sur leurs sentiments avant que les choses sérieux ne commencent.

    Sylvain Lauriol - Champion de France 2006

    Sylvain Lauriol, jouant contrôle

    S'estime bien prêt, a testé depuis deux mois et la sortie de Vision de l'avenir. Le fait d'avoir ouvert son magasin à Marseille, Equinoxe 7, a beaucoup aidé, lui donnant la possibilité de lancer des drafts très facilement.

    Cette année, son choix s'est porté sur un jeu contrôle, ce qui l'ennuie un peu car il préfère généralement jouer aggro. Il s'attend à beaucoup de Gruuls, avec davantage de Dralnus dans les tables hautes demain que leur proportion au départ ne le laisserait supposer, et davantage de Dragonstorms que ce que la plupart des gens attendent.


    Raphaël Lévy

    Raphaël Lévy, ennuyé par le sideboard

    Est prêt pour ce National, malheureusement son jeu a été beaucoup joué lors de l'open de la dernière chance, ce qui l'ennuie beaucoup car une carte de sideboard pourrait l'empêcher d'aller très loin dans ce tournoi, et sera davantage jouée.

    Il s'attend à peu de surprises en ce qui concerne le metagame.


    Olivier Ruel

    Olivier Ruel, confiant pour le draft

    Est comme chaque année plus confiant pour le draft que pour le standard. Dans l'ordre, il pense voir beaucoup de Dragonstorm, des Zoos/Gruuls, bleu/noir puis vert/noir. Il a choisi son jeu fort de ces conclusions.

    Pierre Canali

    Pour lui, une préparation intense, composée d'une semaine à Montréal pour le GP, une à San Diego pour le PT, et une au Baléares dans le cadre de son activité de professeur de Salsa.
    Il joue Dragonstorm, ce qu'il estime être aléatoire, mais pouvant payer. Derrière nous, Nicolas Bornarel nous souffle qu'il estime qu'il s'agit peut être le meilleur jeu. Il a un plan de side particulier, dont il attend beaucoup.



     
  • Saturday, July 14: 12:00 p.m. - Du coté des boutiques
    by Rémy Solna et Emilien Wild


  • Nous sommes allés interroger les magasins présents sur le site sur les ventes conclues avant la première ronde, tentant ainsi d'obtenir un aperçu des changements de dernière minute du metagame. Les meilleures ventes ne se sont pas faites sur des cartes phares mais plutôt sur des cartes solides mais moins centrales, telles que Tombstalker, Spell Snare ou Cryoclasm.

    Des joueurs de decks Dragonstorm (ou peut-être Gruul ?) cherchait des Tarox Bladewing, tandis qu'une des meilleures ventes est une carte de sideboard, Dodecapod, montrant que de nombreux joueurs semblent s'attendre à rencontrer de nombreux decks défausse.

    Enfin, les pochettes furent dès le début prises d'assaut et le choix s'est rapidement réduit. Il semble que sur ce point, les joueurs n'aient pas été très prévoyants, espérons qu'ils l'aient d'avantage été avec leur listes de decks.



     
  • Saturday, July 14: 1:40 p.m. - Ronde 1, Guillaume Wafo-tapa contre Nicolas Labarre
    by Rémy Solna


  • Nicolas Labarre, héritier de Lamenoire

    Pour la partie en Standard de ce tournoi, Guillaume Wafo-Tapa joue Dralnu, alors que Nicolas Labarre a pris un jeu Korlash.
    Lors des premiers tours, Nicolas Labarre pose une Phyrexian Arena, un Korlash, heir to Blackblade, puis deux rise/fall, qui dépossèdent Guillaume d'un Brine Elemental, et d'un spell snare.
    Pendant ce temps, notre nouveau Resident Genius ne fait pas grand chose, défaussant un Seize the Soul après avoir posé un Dimir Aqueduc, et met des compteurs sur un Dreadship Reef.
    Lors de son cinquième tour, il perd 2 points de vie sur Watery Grave et passe le tour. Nicolas attaque et Guillaume passe à 7. Il surprend ensuite probablement un peu Guillaume, en invoquant un Garza's Assassin. A la fin du tour, Wafo a 5 cartes en main, et joue une mystical teaching sur Venser, Shaper Savant. Il pose ensuite une urza's factory, et passe le tour. Nicolas pose un 7e marais qui rend son korlash potentiellement léthal, Guillaume le lui renvoie en main, il le repose. A ce moment là, la main de Guillaume est constituée d'un terrain, 2 Teferi, mage of Zhalfir, un Dralnu, Lich Lord et un Delay. Celle de Nicolas, qui pioche 2 cartes par tour, est bien plus impressionnante, avec notamment un dimir house guard et un Consume spirit. Lors de sa première phase principale, il joue tendrils of corruption sur venser, ce qui oblige Guillaume Wafo tapa, en fort mauvaise posture, à jouer son delay, afin de bloquer avec son venser. A la fin du tour, il profite de son abondance de mana pour flashbacker teaching sur Repeal, qui remontera encore Korlash lors de sa prochaine attaque. L'assassin fait passer Guillaume à 5. A la recherche d'une solution, Guillaume joue remand sur Korlash. Il pioche un terrain, mais sa pioche lui apporte un repeal, qu'il joue lors de sa phase principale. Un nouveau remand est joué sur Korlash, et consume spirit achève Guillaume.

    1-0

    Wafo entre des persecute, brine elemental, willbender, et moonlight bargain, Nicolas un boil et un persecute.

    Guillaume Wafo-Tapa, Seigneur Liche

    Guillaume garde une main avec seulement deux terrains, alors que Nicolas se voit contraint de mulliganer. Sa deuxième main ne lui apporte qu'un seul terrain, avec un signet, et il choisit de ne pas prendre le risque de la garder. Il commencera finalement avec quatre cartes. Il pose néanmoins ses trois premiers terrains, et pose une phyrexian arena qui rencontre mana leak. Un persecute de Guillaume lui fait perdre un garza's assassin, mais Nicolas pioche derrière un korlash.
    Il attaque lors des deux tours suivants pour faire passer Guillaume à 15, puis à 9. Teferi entre en jeu du côté de Guillaume et attaque. Lors de son tour, Nicolas attaque, et joue persecute. Guillaume, qui n'est plus qu'à trois points de vie, joue un delay, qui associé à son teferi le met hors de danger du persecute. Il pose ensuite une mue, attaque, et retourne brine elemental.
    Lors de son tour suivant le vainqueur du PT Yokohama attaque avec son elemental et teferi, faisant passer Nicolas à 1, et invoque un Skeletal vampire. Nicolas concède ensuite lorsque son tendrils est contré par Remand.

    1-1

    Les deux joueurs entament la troisième partie avec quinze minutes restant sur l'horloge.
    La partie se déroule toujours dans un calme olympien, les paroles que nous entendons le plus étant celles de Sylvain Lauriol à la table voisine.

    La finale que le Resident Genius ne doit pas perdre

    Une fois de plus, Nicolas prend un mulligan, garde la suivante de même que Guillaume. Celui-ci pose en jeu un watery grave engagé au tour 2, n'ayant pas de contre à 2 manas. Nicolas profite de l'occasion pour poser une Phyrexian Arena. Guillaume défausse spell snare après avoir joué un Dimir aqueduc, ce qui permet à Nicolas de poser un Korlash. Il en révèlera un second pour aller chercher deux terrains, puis un autre lors de la phase d'attaque, et la 9/9 inflige ses premiers dégâts à son adversaire. Un Garza's assassin vient en jeu, et guillaume joue venser fin de tour, remontant korlash. Il attaque avec venser, espérant probablement profiter des points de dégâts causés par Phyrexian Arena pour faire la course, ce qui permet à Nicolas de faire passer son assassin. Un Rewind sur un Totem, puis un Mana Leak sur Korlash, lui permettent de bien revenir dans la partie. Il attaque, pose une morph, en gardant 3 terrains désengagés. Il s'en servira pour jouer remand sur tendrils, se qui indique que sa mue n'est pas un Willbender. Nicolas en profite pour la tuer, attaque, et le score est désormais de Guillaume 7, Nicolas 20 (le tendrils lui ayant fait gagner 10).
    Guillaume, qui n'a plus que 3 cartes en main, pose un dralnu. Nicolas a un autre tendrils, qui conclu donc cette partie.




     
  • Saturday, July 14: 2:12 p.m. - Ronde 1 Sylvain Lauriol contre Maxime Morillon
    by Emilie Goldberg


  • Sylvain Lauriol, champion de France 2006

    Pour sa première ronde notre actuel champion de France, Sylvain Lauriol rencontre Maxime Morillon, qui gagne le lancé de dé et choisit de commencer. La partie démarre lentement, les 2 joueurs passent les premiers tours de jeux à poser des terrains, bleu/noir pour Maxime qui joue Dralnu, vert/noir avec une pointe de rouge pour Sylvain qui joue un deck maison, variante (avec quand même beaucoup de différences) du deck Korlash, Heir to Blackblade noir/bleu. Pour ce début de partie, les actions consistent essentiellement à stocker du mana avec Dreadship Reef pour Maxime et à tenter de piocher avec sa Scrying Sheets pour Sylvain (avec peu de succès). Au tour 6, ça commence enfin à bouger puisque Sylvain joue un Gaea's Blessing sur Think Twice et une autre carte dans le cimetière de son adversaire. Au tour suivant, Sylvain joue Phyrexian Ironfoot que Maxime bounce en fin de tour ce qui fait passer Sylvain à 8 cartes en main, il se défausse donc de l'Ironfoot qu'il vient de récupérer. Rebelotte au tour d'après, Sylvain refait Ironfoot. Maxime laisse passer, mais c'est pour pouvoir jouer un Teferi, Mage of Zhalfir et Mystical Teachings sur Dralnu, Lich Lord fin de tour. Sylvain, à son tour, tente un Korlash, Heir to Blackblade qui prend un Rewind puis, dans le même tour, joue un autre Korlash qui, lui, passe mais se fait détruire en fin de tour. Maxime joue un Dralnu. A son tour, il flashback teaching sur Extirpate qu'il joue sur Korlash, Sylvain concède en réponse.
    Maxime 1 -Sylvain 0

    trahis par ses terrains

    Pour la 2e partie, Max fait Dark Confident au tour 2. 2 tour plus tard, il fait Think Twice fin de tour car il est bloqué à 3 terrains, Sylvain en profite pour passer une Tendrils of Corruption sur le Confident. Maxime, malgré les quelques cartes supplémentaires piochées, reste bloqué à 3 manas pendant 2 tours de plus ce qui permet à Sylvain de développer tranquillement ses manas puis de poser un Quagnoth alors que Max n'a que 4 terrains. Fin de tour, Maxime joue un Teaching sur Tefeiri. Mais Sylvain met en suspend un Detritivore avec 3 marqueurs, ce qui sera fatal à Maxime qui a déjà du mal avec ses terrains.
    Maxime 1 - Sylvain 1


    Sylvain Lauriol renouvèlera t-il son exploit ?

    La 3e partie ressemble un peu à la précédente. Max joue un Persecute au tour 4 enlevant ainsi Funeral Charm et Korlash à Sylvain. Sylvain suspend un Detritivore à un, détruit ainsi un Dimir Aqueduct ce qui laisse Max à 2 terrains. Un Quagnoth et un Detritivore plus tard, alors que Maxime est toujours bloqué à 2 puis à un terrain, Sylvain gagne, sans grande difficulté.
    Maxime 1 - Sylvain 2




     
  • Saturday, July 14: 2:26 p.m. - Les champions régionaux à l'honneur
    by Emilien Wild


  • A l'issue des trois premières rondes, les champions régionaux furent conviés au podium pour recevoir des mains du DCI Manager France Damien Guillemard un trophée consacrant leur victoire. La quasi-totalité des lauréats sont venus de toute la France (y compris de l'île de la Réunion) pour être récompensés sous les acclamations du public.
















     
  • Saturday, July 14: 2:40 p.m. - Ronde 2, Maxime Hermes contre Steven Gouin
    by Rémy Solna


  • Pour cette partie, nous avons Maxime qui joue zoo, contre Steven qui joue mono vert aggro.

    Hermes transforme un Seal of Fire en casse-terrain

    Maxime gagne le toss, garde sa main, de même que Steven.
    Le deuxième terrains de Steven, qui joue mono vert aggro, est un dryad arbor. Ca tombe plutôt mal, puisqu'il ne peut poser son Mire Boa afin d'essayer de sauver son terrain d'un seal of fire déjà sur la table à l'aide de Giant growth. Un volcanic hammer en aura raison, au tour suivant. Un tarmogoyf concluera la partie, en faveur de Max.

    Steven entre 3 Sheltering ancient, qui peuvent s'avérer excellents dans ce matchup.


    A nouveau, Steven a des problèmes de mana

    Steven débute par un mulligan, puis qui garde une main avec un llanowar Elf, qui décède immédiatement sur un seal of fire. il ne tire pas de deuxième land, pose un Skarrgan Pit-Skulk 1/1 qui fait pâle figure face au Tarmogoyf de maxime, qui est rejoint pas un Scab-clan mauler. Steven essaye de stopper l'hémorragie avec un Sheltering Ancient, qui empêche Max d'attaquer… du moins pour le moment. Il se retrouve néanmoins dans une position fort inconfortable, avec 3 lands et trois boosts. Il tente de jouer Might of old krosa sur sa 1/1, mais char en a raison. L'ancien attaque, Max bloque avec ses deux créatures, et Steven choisit de tuer le tarmogoyf. Il ne tire rien lors des deux prochains tours, et perd donc cette deuxième partie.

    Après coup il pense avoir mal joué, il aurait pu jouer might of old krosa sur l'Ancien, pour espérer piocher un 4e land pour invocation. Il fait également remarquer que ce matchup contre gruul est son meilleur, il en a déjà battu un ronde 1



     
  • Saturday, July 14: 3:06 p.m. - Ronde 2 Olivier Ruel contre Sylvain Pierre
    by Emilie Goldberg


  • Sylvain Pierre, abattu après sa défaite contre Olivier Ruel

    Pour la 1ère partie, c'est Olivier qui démarre les hostilités avec une Castigate au tour 2. Il voit donc la main de son adversaire qui se compose de Dimir Aqueduct, Urza's Factory, Mana Leak, Rewind, Mystical Teachig, Think twice et Repeal. Oli hésite mais décide d'enlever le Teaching. Les tours suivants, l'action continue à ne se passer que du côté d'Olivier qui profite du tour 4 pour suspendre un Aeon Chronicler à 1 (à l'aide d'un Dimir Signet posé au tour précédent). Un peu plus tard, lorsque l'Aeon Chronicler devrait être joué, Sylvain se décide enfin à passer à l'action et joue donc un Rewind. Au tour 6, Olivier joue Faith's Fetters sur le Dreadship Reef de son adversaire afin d'éviter qu'il ne puisse accumuler trop de mana. Un peu plus tard dans la partie, Oli suspend un autre Chronicler, à 3 cette fois. Sylvain n'est pas super actif, il joue un think twice puis le flashback. Olivier accumule tranquillement les terrains et cartes en mains grâce au Chronicleur, puis il joue Take Possession sur Urza's Factory. A son tour, Sylvain joue Repeal sur Faith's Fetters. A son tour, Olivier fait Foresee puis Court Hussar, ce qui lui permet non seulement de remplir sa main encore plus qu'elle ne l'est déjà mais aussi de se débarrasser d'un certain nombre de terrains qu'il allait piocher. Sylvain profite de la fin de tour pour jouer un Teferi, Mage of Zhalfir. Au tour suivant, Olivier tente une autre Castigate mais se fait rewinder. Il décide donc de suspendre son 3e Chronicler de la partie, à 5 cette fois. A la fin du tour, Sylvain pose un Skeletal Vampire. A son tour, il peut donc joyeusement attaquer, mettant ainsi Olivier à 15. Olivier arrive - sans difficulté à sa grande surprise - à passer une Damnation, mais il reprend un Teferi fin de tour. Le Teferi attaque faisant passer Olivier à 12. Olivier, quant à lui, attaque avec un jeton de Factory, ce qui amène Sylvain à 15. Puis Oli joue une Compulsive Research. Sylvain sent bien qu'il ne va pas pouvoir se remettre du fait qu'Olivier à piocher plus d'une quinzaine de cartes de plus que lui. Olivier joue un nouveau Court Hussar puis un Faith's Fetters sur Teferi, que Sylvain va s'empresser d'abroger. Au tour suivant, alors que la partie semble avancer au ralenti, Olivier tente Castigate mais prend un Spell Snare. Il attaque donc avec son token puis tente un Persecute. Sylvain y répond avec un Teferi mais doit quand même défausser une bonne partie de sa main. Il n'a plus que Damnation et Desert en main tandis qu'Oli a une main bien rempli. Sylvain choisit de concéder pour avoir le temps de jouer une éventuelle 3e manche.

    Olivier 1 - Sylvain 0

    Sideboarding. Olivier rentre 1 Take Possession et 1 Seht's Tiger en sortant 1 Faith's Fetters et 1 Wrath of God. Sylvain, lui, change plus de carte. Il rentre 1 Moonlight Bargain, 2 Willbender, 1 Brine Elemental, 1 Skeletal Vampire, 1 Pact of Negation et 2 Persecute. Il sort 2 Damnation, 1 Think Twice, 1 Spell Snare, 1 Mystical Teaching, 1 Remand, 1 Delay et 1 Venser, Shaper Savant.

    La 2e partie commence et là encore, c'est Olivier qui joue le 1er sort en faisant une Compulsive Research au tour 3, puis un Signet ou tour 4. Pendant ce temps Sylvain se contente de poser des terrains avec un air plutôt désespéré. Oli joue un hussard puis Sylvain fait un Teferi fin de tour, sur lequel Olivier va s'empresser de faire une Take Possession un tour plus tard. Sylvain se voit donc contraint de jouer Seize the Soul sur son Teferi. Olivier tente Castigate mais se fait contrer par un Spell Snare. A son tour, Sylvain pose une créature mue. Oli fait une 2e tentative de Castigate, fructueuse cette fois. Il voit donc Teferi, Mana Leak, Mystical Teaching et Repeal. Après une courte hésitation, c'est le teaching qui s'en va. A son tour, Sylvain attaque avec sa mue et son token, Oli joue Seht's Tiger qui prend un repeal avant la déclaration des bloqueurs. Oli passe à 13. A son tour, il tente une 3e Castigate qui ne passe pas suite à un Rewind, Oli fait Damnation mais un nouveau Teferi arrive fin de tour. Un peu répétitif cette histoire… Une nouvelle Take Possession sur Teferi oblige Sylvain à jouer un Dralnu en rituel. Olivier repose son Tiger puis attaque mettant son adversaire à 9. Un repeal en flashback aide Sylvain à récupérer son Teferi mais ce sera insuffisant puisque Oli joue un Skeletal Vampire et achève Sylvain.

    Olivier 2 - Sylvain 0




     
  • Saturday, July 14: 3:29 p.m. - Ronde 3, Damizet Stéphane contre Hamon Yann
    by Emilien Wild


  • Ce match oppose deux anciens champions de France qui ont décidé de reconcourrir pour le titre, et chacun d'entre eux a décidé de jouer une stratégie originale : Damizet Stéphane joue un deck défausse/targomoyf tandis que Hamon Yann joue un deck blanc/noir/bleu proche de Solar Flare.

    Stéphane Damizet, maître de la défausse

    Comme lors de l'intégralité des manches, personne ne mulligan. Stéphane gagne aux dés et choisi de commencer par un The rack, et enchaîne sur Cry of Contrition, Smallpox, un second Cry of Contrition, Voracous Rats, deux Stupor, pendant que Yann construit une mana base (dont un Phyrexian Totem qui prendra un Putrefy), défaussant notamment deux Faith's Fetters, trois Castigate et un Squelettal Vampire, puis reconstruisant sa main avec Thirst for Knowledge, Court Hussart et Aeon's Chronicler suspendu pour 1.

    Pendant ce temps les deux joueurs sont passés à l'assaut, Stéphane avec deux éléphants ayant entendu le Call of the Herd, et Yann avec son Aeon's Chronicler. Mais malgré la défausse, l'Aeon reste plus imposant que les éléphants, dont un est sous l'effet d'un troisième Faith's Fetters, et lorsque Yann invoque un Squelettal Vampire, Stéphane concède.

    Damizet Stéphane 1 - Hamon Yann 0

    Les deux joueurs entrent depuis leur réserve des anti-créatures, dont Sudden Death pour chacun d'entre eux et Last Gasp pour Yann, qui intègre en outre un Rendre la Pareille. Stéphane entre un Misérable loqueteux et tente de lutter contre le Card Advantage de son adversaire en entrant des Phyrexian Arenas.

    Yann Hammon doit gérer un Tarmogoyf

    Stéphane commence avec un Augure of Skulls immédiatement sacrifié, faisant défausser Rendre la Pareille et Squelettal Vampire, puis avec un Smallpox emportant un Aeon's Chronicler, pendant que Yann construit sa mana base. Stéphane prend l'offensive avec un Tarmogoyf immédiatement 4/5, qui n'a le temps d'attaquer qu'une seule fois avant de prendre une Damnation de Yann.

    Stéphane pose une première Riftsweeper qui attaque sans risque, protégée par une Stupor qui emporte le Last Gasp de Yann, puis une seconde qui se joint à l'assaut. Yann atteint le mana pour utiliser son Urza's factory, mais le premier jeton crée subit un Putrefy et Yann est trop bas en vie pour espérer remonter la pente, il concède donc.

    Damizet Stéphane 1 - Hamon Yann 1

    La finale : tout va se jouer au Dark Confidant

    Yann commence, mais Stéphane prend l'initiative avec The Rack et Dark Confidant pendant que Stéphane construit à nouveau son mana avec notamment une Coalition Relic. Stéphane lance un Rite of Contrition qui hante le Confidant, puis un Tarmogoyf. Utilisant sa relique pour atteindre le mana nécessaire, Yann invoque un Angel of Despair qui, après hésitation, détruit le Dark Confidant, déclenchant la hantise qui fait défausser l'Aeon Chronicler de Yann.
    Le Tarmogoyf 3/4 se lance au combat et Yann soupçonnant un coup fourré décide de ne pas bloquer. Stéphane lance une Phyrexian Arena, Yann attaque avec l'ange et reconstruit sa main avec Thirst for Knowledge. L'ange et le Tarmogoys partent chacun à leur tour dans la zone de combat pendant que Stéphane pose Augure of Skull et Dark Confidant, et Yann suspend un Aeon's Chronicler pour 3. Les points de vie sont alors de 8 pour Stéphane et 12 pour Yann, et à l'entretien Stéphane passe à 4 points de vie en piochant Putrefy avec Dark Confidant. Il Putrefy l'ange, puis attaque pour 6, et à l'entretien le Rack fait passer Yann à 4. Il ne pioche rien de significatif, et passe le tour sans rien jouer. Stéphane est prêt à gagner, mais à son entretien le confident révèle un second Putrefy, lui faisant 3 points de dégâts et l'arène l'achève.



     
  • Saturday, July 14: 4:41 p.m. - Ronde 3, Karim Aouidad contre Stéphane Soubrier
    by Rémy Sola


  • Karim, comme souvent, joue un deck de sa composition, vert-noir-blanc avec des congregation at dawn, alors que Stéphane est resté plus conventionnel en jouant Project X, un jeu blanc vert permettant des combos infinies avec Saffi et Crypt champion (points de vie avec Essence Warden, ou créatures infinies avec Teysa, Orzhov Scion qui se trouve en sideboard).

    Karim Aouidad face à 12 milliards de PV

    Un castigate au deuxième tour de Stéphane nous apprend que Karim a pioché énormément de terrains, et parmi les cartes restantes il perd un Glittering Wish, gardant une wrath of god et un signet. Il joue ensuite un wish pour un second catigate, qui enlève la Wrath of God de la main de Karim. Celui-ci pose un Loxodon Hierarch, mais sa situation paraît inquiétante. En effet, Stéphane a maintenant en jeu un Essence Warden et un Saffi Eriksdotter, et est donc près de gagner énormément de points de vie, mais plus qu'une seule carte en main. Néanmoins, un worship et un Vitu-Ghazi, the City-Tree du côté de Karim le rendent intuable, du moins dans l'immédiat. Deux tours plus tard, Stéphane pioche Crypt champion, passe à 12 millards de points de vie, et compte le nombre de cartes dans les deux jeux. 48 pour Stéphane, 47 pour Karim. Il pioche ensuite un autre wish, va chercher hide/seek, et enlève un wish. Néamoins, lorsqu'ils recomptent, Stéphane se rend compte qu'il s'est initialement trompé, et que son avantage de deux cartes en plus dans sa bibliothèque n'était que d'une. Donc, maintenant, il sera le premier à mourir faute de pouvoir piocher, si rien ne bouleverse l'état de la partie. Il s'ensuit quelques tours où il ne se passe rien, puis Soubrier répond à un nouveau castigate par un chord of calling, sur Ghost Council of Orzhova, qui peut être une solution à Worship. Karim Aouidad se voit donc obligé de faire damnation, saffi permet à un Hierarch de rester en jeu, et ghost Council revient en jeu à la fin de son tour. Il posera un Dimir house Guard pour bloquer, mais la situation paraît réellement compliquée. Un Skeletal Vampire lui permettra d'avoir davantage de bloqueurs, mais il paraît difficile à ce moment de la partie d'imaginer qu'il puisse tenir les presque trente minutes pour arracher un draw, et qu'il puisse decker Stéphane avant que Ghost Council ne le tue Un nouveau Wish sur hide/seek lui permet d'enlever un autre wish, mais ne constitue pas une solution à son problème. Par ailleurs, Stéphane a un Vitu Ghazi dans son deck (que Karim a raté en parcourant le deck de son adversaire), donc à moins de le tirer au tout dernier moment, il lui procurera assez de bêtes pour conclure la partie au ghost council.
    Il gagne néanmoins cette partie : il pioche encore un wish, va checher un Knell, qui lui permettra de gagne quatre points de vie par tour, en réanimant un hierarch, ce qui force Soubrier à concéder

    Karim Aouidad 1 Stéphane Soubrier 0

    Stéphane rentre 4 hypnotic specter 1 castigate 1 ronom unicorn et sors sa combo, pendant que Karim side des Leyline of the Void

    Stéphane Soubrier : le side était-il optimum ?

    Il reste dix minutes pour cette deuxième partie, que Stéphane commence avec 6 cartes contre les sept de Karim. Karim pose un Leyline of the Void avant le premier tour, et Stéphane un Hypnotic, qui enlèvera un Harmonize et un Hierarch, alors que dans l'intervalle Aouidad a posé une Phyrexian Arena, qui lui permet de garder des cartes en main malgré l'Hypnotic. Son nombre de points de vie diminue rapidement, mais damnation anille la pression de Stéphane. Il gagne lentement le contrôle de la partie, fait un wish sur Hide/Seek, pour se rendre compte que Stéphane ne joue plus la combo. Il enlève donc un Hierarch. Stéphane a maintenant la possiblité de faire des tokens avec son vitu ghazi, mais ceux-ci font pâle figure par rapport à ceux que Skeletal Vampire apporte à Karim, qui ajoute ensuite un Angel of Despair. Il fera plus tard un castigate, auquel Karim répondra par un congretation at dawn sur deux hierarch et Akroma, Angel of Wrath., alors que nous entrons dans les cinq derniers tour de cette partie, que Stéphane concède peu après.
    Stéphane Soubrier, après la game, regrettera d'avoir perdu cette partie à cause d'un choix de side. En effet, il a rentré la castigate de son side, et n'a pu aller la chercher pour se débarasser de la damnation. Il l'avait fait car il pensait que dans ce matchup, il n'a pas le temps d'aller le chercher avec wish.



     
  • Saturday, July 14: 5:38 p.m. - Et pendant ce temps aux Side Events
    by Damien Guillemard


  • Le draft en dixième édition, un format encore inexploré

    Et si la Dixième édition était la vraie star du Championnat de France 2007 ? On peut vraiment se le demander quand on voit l'affluence aux Side Events. Plus de 150 joueurs se sont donnés rendez-vous pour découvrir cette nouvelle édition de base en bord noir . Et ça continue sans cesse. Dès qu'un boosterdraft Dixième édition se finit, deux nouveaux se lancent…

    A 16h, 60 drafts Dixième édition ont déjà été lancé ! Un incroyable record, quand on pense qu'au Championnat de France 2005, à Aix en Provence, la Neuvième édition avait déjà établi une nouvelle performance avec 50 drafts… en 2 jours !!


    Pour la première fois, certaines cartes se rencontrent en limité

    N'oubliez pas que près de chez vous, votre magasin préféré doit sûrement organiser aussi le Game Day Magic. Et pour les plus curieux, cliquez ici pour découvrir la liste officielle des cartes de la Dixième édition.



     
  • Saturday, July 14: 7:44 p.m. - Le draft d'Olivier Ruel
    by Emilie Goldberg


  • Pour ce premier draft, j'ai suivi Olivier Ruel pour observer (et tenter de décrypter) la technique d'un grand joueur.

    Premier booster : Spirale Temporelle
    1er pick : Olivier hésite entre Errant Ephemeron, Fledgling Mawcor et Strangling Soot. Il finit par prendre cette dernière. Son choix est lié au fait que les 2 autres cartes sont bleues, donc en prendre une des 2 c'est prendre le risque de partir sur bleu en même temps que son voisin.
    2e pick : Durkwood Baloth, Fathom seer, Keldon Halberdier et Mana Skimmer. Olivier choisit Fathom Seer sans trop d'hésitation.
    3e pick : Penumbra Spider, Goblin Skycutter et Calciform Pools. Pendant un moment, il envisage de prendre le terrain mais se décide finalement pour le goblin.
    4e pick : Tendrils of Corruption, Avalanche Riders et Prismatic Lens. Il prend Avalanche Riders, considérant le fait qu'en draft ça peut facilement faire gagner des parties (et d'ailleurs ça lui fait gagner la 3e partie de sa 1ère ronde.
    5e pick : Flowstone Channeler ou Chromatic Star. Channeler sans trop d'hésitation.
    6e pick : Orcish Cannonade.
    7e pick : Corpulent Corpse ou Viscerid Deepwalker. Sans surprise c'est le deepwalker.
    8e pick : Squall Line. Il sait que ce ne sera pas dans ses couleurs et habituellement il anti-draft très peu mais vu que cette carte peut faire gagner toute seule et qu'il n'y a rien d'autre dans le booster…
    Les picks suivants sont assez évidents, il y a rarement plus d'une carte jouable et dans ses couleurs.

    2e booster : Chaos Planaire
    1er pick : Dead//Gone ou Teneb, the Harvester. Olivier choisit la double carte vu que le dragon n'est absolument pas dans ses couleurs.
    2e pick : Shaper Parasite ou Jodah's Avenger. Les avis sont partagés sur ce pick mais Olivier choisit Jodah's Avenger parce qu'il pense avoir pas mal d'anti-créatures sur le 3e booster et dans cet archétype il faut prendre des finisher assez tôt.
    3e pick : Dreamscape Artist ou Dismal Failure. Il prend Failure.
    4e pick : Shivan Meteor et à peu près rien d'autre dans ses couleurs donc peu d'hésitation.
    5e pick : Piracy Charm. Là encore pas trop de carte dans ses couleurs.
    6e pick : Shivan Meteor ou Piracy Charm. Une fois de plus, le choix n'est pas trop dur, météore.
    7e pick : Pas de carte dans ses couleurs mais Hedge Troll, Sinew Sliver et Cautery Sliver. Cautery sera finalement l'heureux élu.
    La suite des picks se passe sans difficultés ou réels choix, sauf au pick 10 ou Olivier hésite entre Dreamscape Artist et Shivan Wumpus. Il a finalement pris l'Artist vu que le Wumpus n'est bien que tour 4 quand on a commencé.

    3e booster : Spirale Temporelle
    1er pick : Il prend Ghostfire sur Riddle of Lightning et Venser's Diffusion.
    2e pick : Leaden Fists, seule carte jouables dans ses couleurs.
    3e pick : Olivier choisit un 2e Ghostfire plutôt qu'un 2e Leaden Fists.
    4e pick : Fatal Attraction ou Flowstone Embrace. Il pick l'aura.
    5e pick : Molten Disaster.
    6e pick : Sarcomite Myr ou Emberwilde Augur. Il prend Augur après une petite hésitation.
    Le reste des picks se fait naturellement sans hésitation.

    Au final Olivier est assez content de son deck et affirme qu'il fera au minimum 2-1 avec, voir 3-0. Il est d'autant plus confiant que les joueurs de son pod de draft ne sont pas des vrais pros. Précisions : il le dit sans prétention, mais pour le draft il faut beaucoup d'entraînement pour arriver à un très haut niveau et vu le nombre de grands tournois auxquels il participe, Olivier est nécessairement un peu avantagé.
    A la fin du draft, ça se confirme, Olivier a effectivement fait 3-0. Ci-dessous sa liste de deck. Précisions, il a toujours sorti Tolaria West pour le remplacer par une Île vu que non seulement ça n'arrive pas en jeu engagé mais en plus c'est mieux avec fathom seer. Par ailleurs il a sorti une fois Emberwilde Augur et une fois Flowstone Channeler pour entrer Piracy Charm.



     
  • Saturday, July 14: 8:08 p.m. - Le draft de Pierre Canali
    by Rémy Solna


  • Je vous en parlait en début de journée, Pierre Canali n'abordait pas ce championnat de France dans les meilleures conditions. Nous le retrouvons néanmoins à 3-0, dans une table très relevée, incluant entre autres Yann Hamon, Maxime Hermès Nicolas Labarre.

    Pierre aborde ce draft assez ouvert d'esprit concernant ses choix de couleurs, m'indiquant néanmoins une préférence pour vert-bleu.

    En ouvrant son booster Spirale temporelle, il trouve un Tromp the domains, qu'il choisit sans hésitation sur Willbender, Grapeshot, trespasser il-vec et Mystical Teaching.
    Il enchaîne avec Brine Elemental sur deux autres cartes bleues, snapback et telekinetic Sliver. Il a ensuite un choix difficile, fathorn Seer et Gemhide Sliver. Il choisit la morph, probablement la plus forte des deux cartes, bien que gemhide sliver allait plutôt bien avec son Tromp the Domains, qui pourraît le faire jouer beaucoup de couleurs. Il reçoit ensuite un Mindless Automation (pris sur Cancel), puis dans un autre pick pas évident prend Thelon of Havenwood sur Coral trickster (que j'aurais pris, mais bon, c'est vraiment serré) et Knight of Sursi. Pick suivant Giant Oister sur chromatic Star, Dream Stalker et Thrill of the Hunt.
    Afin de se garder des options, il prend Fungal reaches sur Slipstream Serpent. Il m'indiquera qu'il l'a fait en partie car il y a un dragon dans ces couleurs en Planar Chaos. S'en suive Mindstab (sur Coal Staker), et Mystical teaching, qui a fait le tour de la table. Les autres picks ne lui apportent rien.

    Après ce pack, Pierre est donc Vert-bleu, avec possibilité de splasher noir ou rouge. Son voisin de droite, Nicolas Labarre, est sur rouge-vert.

    Il first pick un Rathi Trapper en Chaos Planaire, sur Mire Boa, un choix pas évident. Thibault Perthuis lui passe un Teneb, the Harvester qu'il prend sur pongify, prodigal pyromancer et Evolution Charm. Restera à avoir une mana base pouvant le supporter…
    Pick suivant, Mire boa, sur Citanul Woodreaders, après une longue hésitation. Après coup, il n'était toujours pas sûr du choix optimal. S'en suivent Ovinize sur Essence Warden (qui sera son 12e pick), Primal Plasma, uktabi drake, Fatal frenzy et Fury Charm.

    Comme vous pouvez le constatez, ça va être compliqué d'avoir quelque chose de cohérent, mais le vert étant vraiment pas mal en Vision de l'avenir, on peut s'attendre à une amélioration.

    Il ouvre et prend Coalition Relic, sans trop d'hésitation (le booster contenait aussi
    Lucent Liminid, Sporoloth Ancient), puis prendra un Foresee, Death rattle, Nihilit, Lucent Liminid (il n'y avait rien d'autre), Sproloth Ancient, Cloudseeder, Leaden Mist, tolaria West, Sarcomite myr.

    Je le retrouve après les rondes, il aura fini à 1-1-1, un score relativement moyen, " comme prévu " me dit-il. Il fait un draw contre Yann Hamon, et perd 2-0 contre Nicolas Labarre, avec une deuxième partie assez intéressante (je l'ai vu attaquer avec un teneb, avant qu'un conflagrate et de nombreuses créatures ne permettent à Nicolas de gagner.)

    A noter une partie amusante, où il suspend mindstab t1 (il l'aura fait plusieurs fois, bien que ne jouant que deux swamps. C'est ça, un bon joueur !), mais son adversaire jouera Seth's Tiger en réponse au dernier compteur, obligeant Pierre à se cibler. Il démorphera un fathorn seer pour limiter les dégats, et gagnera finalement cette partie.



     
  • Saturday, July 14: 8:23 p.m. - La fin du jour 1
    by Emilie Goldberg


  • Ce premier jour du championnat de France s'achève, un petit point sur le classement s'impose donc. 3 joueurs sont invaincus à l'issue de cette journée : Olivier Ruel et Maxime Hermès (dit " le chattard ") sont à 6 victoires, tandis que Wilfried Ranque est à 5 victoires et un nul. Seuls des noms connus sont en tête d'affiche, il faut donc s'attendre à un top 8 de haut niveau demain, bien qu'on ne soit pas à l'abri de surprise (il reste encore 6 rondes). Grosse Déception du jour, Guillaume Wafo-Tapa, notre resident genius qui n'a réussi à obtenir que 2 victoires…


    • Planeswalker Points
    • Facebook Twitter
    • Gatherer: The Magic Card Database
    • Forums: Connect with the Magic Community
    • Magic Locator