Day 2 Blog Archive

  • Print
  • Day 1 Archive

  • TABLE OF CONTENTS


  • Blog - 8:01 p.m. - Ronde 12, Mathieu le Montagner contre Stéphane Soubrier
    by Rémy Solna
  • Blog - 6:19 p.m. - Ronde 11, Antoine Ruel contre Pierre Canali
    by Rémy Solna
  • Blog - 5:45 p.m. - Ronde 11, Nicolas Boistard contre Benoit Verwaerde
    by Emilien Wild
  • Blog - 4:10 p.m. - Ronde 10, Maxime Hermes contre Benoît Verwaerde
    by Rémy Solna
  • Blog - 2:55 p.m. - Ronde 10, Antoine Ruel VS Raphaël Levy
    by Emilie Goldberg
  • Blog - 2:26 p.m. - Zoom sur Benoit Verwaerde
    by Emilien Wild
  • Blog - 1:18 p.m. - Le draft de Wilfried Ranque
    by Emilie Goldberg
  • Blog - 12:43 p.m. - Le draft de Maxime Hermes
    by Rémy Solna
  • Blog - 11:27 a.m. - Questions-réponses lors des side events
    by Emilien Wild
  • Blog - 11:00 a.m. - De retour aux magasins
    by Emilien Wild
  • Blog - 10:42 a.m. - Magic en famille
    by Emilie Goldberg
  • Blog - 10:21 a.m. - Anecdotes
    by Rémy Solna and Emilien Wild
  • Blog - 10:03 a.m. - Ce soir, la France aura un nouveau champion
    by Emilien Wild

  • BLOG


     
  • Sunday, July 15: 10:03 a.m. - Ce soir, la France aura un nouveau champion
    by Emilien Wild


  • La table 1, prête à entamer un nouveau draft

    Après six rondes (trois en construit standard, trois en draft Spirale Temporelle), les résultats se sont affinés et les premiers joueurs sentant toute chance de participer à la finale leur échapper ont déclaré forfait hier soir. A l'inverse, les premières tables étaient plus motivées que jamais, car sauf surprise, le prochain champion de France était parmi eux.



     
  • Sunday, July 15: 10:21 a.m. - Anecdotes
    by Rémy Solna and Emilien Wild


  • Le feature match dans lequel les joueurs et les spectateurs rirent le plus fut probablement celui opposant Raphaël Lévy à Bastien Perez. On vit ce dernier jouer mystical teaching pour aller chercher Evolution Charm… avant de se rendre compte qu'il l'avait side out. Il avait déjà pioché Erratic Mutation et Psionic blast, et se résolu à prendre un Leaden Fists pour gérer une morph (qui s'avérera être off-color). Raph en posera une autre, et la retournera en réponse à Cradle to Grave : Liege of the pit. Raph se sent tranquille, avec Imp's Mischief en main, mais Bastien aura une des seules solutions pouvant passer à travers : Assassinate. Raphaël gagne néanmoins cette partie et la ronde.
  • Nous avons trois disqualifications à déplorer, toutes pour le même motif : Les joueurs se sont fait prendre en train de regarder les cartes de leurs voisins lors d'un des drafts.
  • Un problème s'est posé à un joueur : combien de Slivoïdes Frénétiques devait-il noter dans sa liste de deck ?
  • Euh oui, comment dire…

    Enfin, un draft assez rigolo d'Antoine Ruel, qui a dû être marqué par le dénouement du PT San Diego, et tua deux de ses adversaires aux compteurs poisons. Voici la liste de son deck :

    Les slivoïdes et le poison ont fini de faire rire.



     
  • Sunday, July 15: 10:42 a.m. - Magic en famille
    by Emilie Goldberg


  • Morgane Kelterbaum, aussi à l'aise en famille qu'en tournoi

    Rappelons que Magic est aussi un jeu familial qui n'est pas seulement réservé aux garçons. Morgane Kelterbaum en est un parfaite exemple. On pouvait la voir sur les Side Events en compagnie de son frère et de son père (sa sœur joue aussi mais elle n'était pas là aujourd'hui). La petite famille s'est déplacée de Thionville pour l'occasion. Elle a 13 ans mais ça fait déjà 5 ans qu'elle joue assidument à Magic et participe à de nombreux tournois. Pas besoin d'être un fin observateur pour constater que dans le monde de Magic, elle est comme un poisson dans l'eau. Après mûre réflexion, elle a élu Bogardan Hellkite comme étant sa carte préférée. En tout cas, bonne chance pour les futurs tournois à toute la famille qu'on espère retrouver sur le main event l'année prochaine.



     
  • Sunday, July 15: 11:00 a.m. - De retour aux magasins
    by Emilien Wild


  • Nous sommes retournés voir les tenanciers des deux commerces présents sur le site du tournoi, Troll & Toads et Sortilèges, pour leur demander les tendances au début du second jour. Les cartes phares de hier le sont restées aujourd'hui, mais la liste des produits les mieux vendus s'est enrichie de quelques nouveautés.

    En tête toutes catégories confondues, les boosters de la dixième édition qui ont été achetés en masse, suivi des Fat packs qui sont déjà en rupture de stock alors que nous ne sommes qu'à la moitié du tournois. Autres excellentes ventes, des cartes (rares et inhabituelles) délaissées des tournois, entreposées dans d'énormes boîtes en désordre et vendues à un tarif dégressif (100 rares pour 75€ par exemple).

    Les cartes à l'unité plus classiques n'étaient pas en reste, les cartes du jour les mieux vendues étant Venser, Shaper Savant (vendu à 7€), Coalition Relic (3€) et Take Possession (4€).

    Parfois une traduction peut tout changer.

    Enfin, plus originaux, d'anciens boosters d'extensions n'étant plus réimprimées se vendaient très bien, les plus chers étant les boosters Legends (40€ pièce), et des terrains basiques foils promotionnels japonais (15€ chaque).

    Mais les magasins ne se contentaient pas de vendre, ils achetaient aussi. La carte la plus recherchée était l'uncommon de Visions de l'Avenir Delay en version français, achetée à 2€. En effet, sa traduction, Retard, a un sens très particulier en anglais, ceci expliquant qu'elle intéresse certains joueurs amateurs de curiosités…



     
  • Sunday, July 15: 11:27 a.m. - Questions-réponses lors des side events
    by Emilien Wild


  • Le draft, un bon moyen de découvrir une nouvelle extension

    Tandis que les joueurs toujours dans la course sont en troisième ronde de draft, nous sommes passés de l'autre coté du site pour poser quelques questions à des joueurs ayant participé à des side events en dixième édition. Les quatre revenaient de draft, un format décidemment populaire.

    Voici leurs avis récoltés à chaud en réponse à ces deux questions : quel est leur avis sur la dixième édition, et quelle est leur carte préférée parmi celles qu'ils ont rencontrées pour le moment.

    Mickaël Hechomel :
    - Ca a l'air sympa.
    - Reya Dawnbringer

    Kilian Becker :
    - Pas mal, j'aime bien les bords noirs.
    - Ascetic Troll et Wrath of God

    Stéphane Riquier :
    - C'est un plaisir de retrouver de vieilles cartes, telles qu'Incinération que j'ai connu quand j'ai débuté Magic avec Ere Glaciaire. C'est l'avantage des rééditions.
    - Je n'ai pas spécialement de cartes préférées. Ah si, Siege-Gang Commander !

    Christophe Pageaut :
    - Il y a quelque chose que je n'aime pas : certaines cartes sont vraiment trop puissantes, comme Ascetic Troll. Mais l'extension a de bonnes cartes, comme Ange de Platine.
    - Pithing Needle



     
  • Sunday, July 15: 12:43 p.m. - Le draft de Maxime Hermes
    by Rémy Solna


  • Pour ce second draft, je me suis assis derrière Maxime Hermes, l'un des deux joueurs invaincus de cette première journée.

    Maxime Hermes, invaincu au bout de six rondes

    Il ouvre un booster Time Spiral plutôt pas mauvais, comportant Bogardan Hellkite et Firemaw Kavu. Il choisit le dragon, et passe le Kavu à son voisin, Olivier Ruel. Il prend ensuite une Penumbra Spider sur Mystical teaching (carte intéressante avec son Hellkite) et un Thornscape Battlemage dans un booster contenant également Strength in Numbers et Keldon Halberdier. Il drafte en quatrième pick un Empty the Warrens.
    Ensuite, un pick très intéressant. Maxime reçoit Goblin Skycutter et Terramorphic Expanse. Le consensus est que le terrain est la meilleure carte des deux. Mais il prend néanmoins le Golbin, ce qui permet à Oli de splasher plus facilement son Kavu, et contribue à éviter qu'il ne joue trop de rouge, et donc le pénalise sur le second booster.
    Ensuite il choisit Mwonvuli Acid-Moss puis Keldon Halberdier (sur Mystical Teaching), Molten Slagheap, Wildfire Emissary (le booster contenait également Thrill of the Hunt, ce qui peut être une indication que le rouge et le vert sont assez disponibles).

    A ce moment là, son voisin de gauche Jérôme Renevier drafte bleu/noir, Olivier Rouge/Bleu/Noir.

    Son booster Chaos Planaire est également bon, avec Gaea's Anthem, Dead/Gone et Giant Dustwasp (ce qui permet de justifier son pseudo de " Le Chattard, ces bonnes cartes étant toutes dans ses couleurs) et Chronozoa. Il hésite un peu et prend l'enchantement. Moins bonne surprise au deuxième booster, il ne voit rien dans ses couleurs, et se voit contraint de contredrafter un Vorosh, the Hunter. Troisième pick, un Prodigal Pyromancer sur Shivan Meteor et Evolution Charm, Evolution Charm, Uktabi Drake, et plus grand chose de notable.

    On passe à Vision de l'Avenir, et le Parisien first pick la rare pour la troisième fois, un Akroma's Memorial (sur Fatal Attraction). Les picks suivant lui apportent Thornweald Archer, Riddle of Lightning, Fatal Attraction pick 6 (après avoir dû contredrafter Cryptic Annelid et Marshaling Cry), Grinning Ignus et Kavu Primarch.

    Max est relativement satisfait de son deck, et lorsque je le retrouve après les rondes il a fait 2-1, perdant contre Olivier en faisant des sorties pas terrible et gagne les deux suivante, dont la ronde contre Wilfried dans un matchup qu'il craignait être défavorable. Il ne lui reste probablement plus qu'à gagner une des deux prochaines rondes, ce qui le rend donc assez confiant en ses chances de faire top 8.

    Decklist :



     
  • Sunday, July 15: 1:18 p.m. - Le draft de Wilfried Ranque
    by Emilie Goldberg


  • Pour le 2nd draft, j'ai suivi Wilfried Ranque, 3e au classement avec 5 victoires et un match nul.

    1er booster : Spirale Temporelle.
    1er pick : Riftwing Cloudskate, Durkwood Baloth, Griffin Guide ou Orcish Cannonade. Globalement le booster est très bon avec pas mal d'excellentes communes. Wilfried choisit Riftwing Cloudskate.
    2e pick : Assassinate, Penumbra Spider ou Avatar of Woe. Il hésite très longuement, les cartes noires sont tentantes mais elles sont 2 donc le voisin pourrait s'y mettre aussi, c'est pourquoi il prend Spider.
    3e pick : Il hésite entre Castle Raptors, Feebleness ou Wildfire Emissary. Mais se décide quand même assez vite pour le Raptors. En fait, son hésitation vient du fait qu'il n'a pas trop envie de partir sur le blanc, d'autant moins qu'il a laissé passé Griffin Guide au premier pick.
    4e pick : Goblin Skycutter, Calciform Pools ou Mwonvuli Acid-Moss. Il prend Mwonvuli Acid-Moss.
    5e pick : Strength in Numbers, Keldon Halberdier, Spinneret Sliver ou Grapeshot. Il opte pour la créature verte.
    6e pick : Greenseeker ou Quilled Sliver. Il prend le Sliver même si ça l'embête de finir sur blanc vert après avoir laissé un excellent pick blanc et un excellent pick vert au début.
    7e pick : Il prend Flagstones of Trokair sur Aether Web et Fallen Ideal.
    8e pick : Durkwood Tracker, Aether Web ou Harmonic Sliver. Il choisit Aether Web vu qu'il n'aime pas du tout Tracker.
    Pour les picks suivants le choix est souvent très restreint donc peu d'hésitation.

    2e booster : Chaos Planaire.
    1er pick : Il choisit Hedge Troll sur Shade of Trokair, Kavu Predator, Evolution Charm et Poultice Sliver.
    2e pick : Saltfield Recluse, Shade of Trokair, Evolution Charm et Jodah's Avenger. Il pick cette dernière. Le choix est un peu difficile parce qu'à ce moment il est plutôt sur blanc/vert mais rien n'exclut un splash bleu, d'autant que son tout premier pick serait également bien en splash. Avenger étant vraiment un spoiler…
    3e pick : Rathi Trapper, Pyrohemia ou Pongify. Il prend l'enchantement rouge.
    4e pick : Rathi Trapper, Pongify ou Pouncing Wurm qu'il pick.
    5e pick : Le booster est assez faible, il prend Prodigal Pyromancer sur Hunting Wilds.
    6e pick : Hedge Troll.
    Déjà à partir du pick 7, les choix en blanc/vert sont très réduits donc Wilfried se contente de prendre ce qui pourra entrer dans son deck.

    3e booster : Spirale Temporelle.
    1er pick : Il prend Sporoloth Ancient sur Whip-Spine Drake.
    2e pick : Edge of Autumn.
    3e pick : Kavu Primarch et 2 bonnes cartes rouges. Wilfried choisit évidemment la carte qui est dans ses couleurs.
    4e pick : Llanowar Empath.
    5e pick : Judge Unworthy.
    6e pick : Lucent Liminid ou Knight of Sursi. Il prend le Knight.
    7e pick : Il prend Lucent Liminid sur Utopia Mycon.
    Comme souvent ce troisième booster fut drafter sans hésitation, les couleurs et le type de deck étant déjà parfaitement établie, les possibilités sont moins importantes.

    Finalement Wilfried a fait 2-1 avec ce draft.



     
  • Sunday, July 15: 2:26 p.m. - Zoom sur Benoit Verwaerde
    by Emilien Wild


  • Salut, peux-tu te présenter ?

    Je suis Benoit Verwaerde, j'ai 25 ans, je suis juriste en marché public, joueur de jeux de rôle, d'échecs, de Magic et très peu de poker. Je suis également engagé en politique.

    Quel est ton historique à Magic ?

    Joue depuis la troisième édition, j'ai arrêté de jouer pendant l'édition Masques de Mercadia, je fais des tournois locaux depuis quelques années sans énormes perfs. J'ai été au chômage pendant un an ce qui m'a permis de jouer plus à Magic, de gagner pas mal de choses. J'ai été champion régional avec mon deck mono-bleu, qualifié la semaine dernière au Pro Tour Valence : j'ai toujours été un joueur de deck mono-bleu orientés créatures.

    Avant ta victoire aux Championnats Régionaux, tu étais inconnu sur le plan national. Aujourd'hui, tu étais second au terme de la ronde neuf. As-ty une explication ?

    Un an de chômage, ça aide à tester l'intégralité du format, T2 et bloc, à drafter plus souvent. J'ai eu une part de chance contre Remi Le Meur et Olivier Ruel, et j'ai un jeu inattendu, que je maîtrise très bien et dont je connais les match-ups. Mes adversaires n'imaginent pas quelles morphs je joue, quelles sont mes contres et que je joue 23 créatures. Je ne joue pas la combo Pickles, or beaucoup de mes adversaires jouent autour de Brine Elemental que je ne joue même pas.

    Spiketail Drakeling ?!

    C'est une carte que je tiens absolument à jouer, elle est indispensable dans le jeu, il faut absolument qu'elle soit jouée au tour 3 car on ne craint plus rien derrière, c'est également ma seule créature volante et elle permet de passer les parties bloquées. Enfin contre DS elle permet de contrer Seething Song malgré Gigadrowse.

    Comment sens-tu les rondes à venir ?

    Ne connaissant pas les decks de mes adversaires, j'aurais du mal à me prononcer mais je pense avoir une chance de faire une victoire sur mes deux rondes, si je gagne la dernière ronde, je peux faire top 8 et si j'y suis, j'ai des chances raisonnables.



     
  • Sunday, July 15: 2:55 p.m. - Ronde 10, Antoine Ruel VS Raphaël Levy
    by Emilie Goldberg


  • Raphaël Lévy utilise Funeral Charm

    La partie est assez importante pour tous les 2 puisque une défaite leur enlèverait la possibilité de faire top 8. Mais les deux joueurs se connaissent bien et la bonne ambiance est donc au rendez-vous.

    Petite anecdote de début de partie, Antoine en mélangeant son deck s'aperçoit que ses pochettes ne sont pas tout à fait opaques, donc on voit les dos de carte au travers. Or il s'est servi du dos d'une Castigate pour faire une proxie de Second Sunrise en écrivant avec un marqueur. Comme il appelle l'arbitre lui-même, il ne prend qu'un warning mais doit trouver rapidement une Castigate de remplacement. Heureusement que des gentils spectateurs étaient présents pour le dépanner. La partie peut donc démarrer.


    Antoine Ruel et son Dodecapod

    Raph commence la 1ère. Antoine mulligan car il a les 3 bounce land de son deck en main (sans autre terrain bien sûr). Raphaël fait un départ fulgurant avec Funeral Charm tour 1, Tarmogoyf tour 2, Phyrexian Totem et Cry of Contrition tour 3. Antoine tente de se remettre de se départ en tuant le Tarmogoyf et en posant un Court Hussar pour bloquer le Totem mais Raph se sert d'un Funeral Charm pour donner la traversée des marais à son totem car il a Urborg, Tomb of Yawgmoth sur table. Antoine en décède.
    Antoine 0 - Raphaël 1

    La 2 est un peu plus lente. Raph fait un Riftsweeper au tour 2. Mais il fait ensuite défausser un Dodecapod à Antoine. Ce dernier joue un Aeon Chronicler sans passer par le suspend de façon à mettre la pression à Raph. La partie devient assez tendue, les 2 se battent bien. Raph tue le Dodecapod et joue une Giant Solifuge mettant Antoine à 12. Raph quant à lui passe à 3 après une attaque de Chronicler. Antoine pose un Skeletal Vampire pour se joindre à la bande. Raph lutte encore quelques tours grâce à un Putrefy bien placé mais un 2e Skeletal Vampire 2 tour plus tard lui sera fatal.
    Antoine 1 - Raphaël 1

    Raphaël Lévy a de la chance avec ses Confidants

    Raph démarre mal la 3e partie puisqu'il mulligan à 5. Antoine quant à lui se contentera d'un mulligan à 6. Raphaël joue Call of the Herd tour 3 et son flashback au tour 4. Mais Antoine passe une Damnation. A son tour, Raph joue un Dark Confidant pour tenter de compenser le manque de cartes dû à ses mulligans. Antoine joue 2 Court Hussar. Raphaël pose un 2 Confidant. Antoine décide de ne pas attaquer avec ses Court Hussar et son jeton de Urza's Factory, espérant que Raph va se tuer tout seul avec les 2 Confidant vu qu'il n'est plus qu'à 11. Mais Raph ne se laisse pas faire, il prend 0 sur les Confidant (2 terrains), joue solifuge et attaque avec solifuge et Riftsweeper. Atoine se décide donc à jouer une Damnation. Raph profite du tour suivant pour jouer Smallpox puis Tarmogoyf. Antoine de son côté joue un Court Hussar qui bloque Tarmogoyf au tour de Raph. Ensuite Antoine suspend un Chronicler à 1 et fait Condemn sur le Tarmogoyf, ce qui fait passer Raph à 13, puis à 8 suite à l'attaque de Chronicler. Lorsqu'un tour plus tard Antoine ajoute un Vampire, Raph ne peut plus lutter.
    Antoine 2 - Raphaël 1


    Deck de Raphaël Levy



     
  • Sunday, July 15: 4:10 p.m. - Ronde 10, Maxime Hermes contre Benoît Verwaerde
    by Rémy Solna


  • Les joueurs recommencent à jouer en construit, et le vainqueur de cette confrontation sera probablement déjà qualifié pour le top8. Benoît, le champion régional Nord Pas-de-Calais - Picardie joue un jeu mono bleu (voire dans l'article qui lui est consacré), alors que Maxime " Harry Potter " Hermes joue Gruul.

    Benoît Verwaerde et son changeforme

    Maxime commence la partie avec Seal of Fire puis Scab-Clan Mauler, qui rencontre un Spell Snare. Au tour suivant, face aux 2 iles détappées de Benoît, il pose un Kird Ape et un Tarmogoyf (déjà 3 / 4 ). Benoît le lui fait reprendre en main avec un Boomerang et pose un Phyrexian Ironfoot Un Rift bolt permet à Maxime de faire passer son tarmogoyf. Benoit contre un Kird Ape pour éviter que maxime aie trop de créatures en jeu, mais c'est un éléphant qui arrive en jeu avec call of the herd. Au tour suivant, Benoît pose une morph, puis double bloque le Tarmogoyf et démorphe son Vesuvan Shapeshifter pour le copier. Il perd donc son ironfoot, Maxime flashback son call et joue un Scorched Rusalka. L'éléphant trouvera un Teferi, Mage of Zhalfir sur sa route lors de la phase d'attaque suivante. Le Nordiste, maintenant en position favorable, peut attaquer avec son Tarmogoyf, et les deux joueurs passent à 8. Maxime joue un Volcanic Hammer pour faire passer son adversaire à 5, pose un Kird Ape (il est désormais tapped out, ayant sacrifié un Horizon canopy pour piocher). Le Kird Ape bloque un tarmogoyf, mais mais maxime n'arrive pas à s'en sortir et perd cette partie

    Benoît 1- Maxime 0

    Benoit rentre Loxodon Warhammer, 3 Epochrasite, 2 Pyracy charm, sort 4 rewind 2 et 1 Chronicler

    Maxime Hermes a un plan B

    Benoit mulligan et doit garder une main très moyenne constituée de 3 lands 2 spell snare 1 Venser, Shaper Savant. Un Rusalka, Kird Ape et Cryoplasm le font rapidement tomber à 13, il pioche un piracy charm pour tuer le rusalka. Mais un second cryoplasm le fait passer à 9. Un Fathom Seer lui permettant d'enfin bloquer le Kird Ape, Maxime passe au plan B : Un char sur Benoît, puis Rift bolt et seal of fire, on passe à la trois.

    Benoît 1- Maxime 1


    Une erreur de blocage fatale

    Les 2 joueurs ne changent rien à leur jeu, et le Champion Régional ne pioche qu'un land dans sa main initiale, puis garde 4 Iles Teferi et Loxodon Warhammer. Maxime doit également mulliganer, mais sa seconde main est excellente. Tour 1 Kird Ape (avec Stomping Ground), tour 2 tarmogoyf, qui prend un spell snare. Morph pour Benoît, qui s'avère être un Fathorn Seer sur le seal of Fire de Maxime. Il bloque ensuite Kird Ape, probablement sans réaliser que son Seer meurt. Tarmogoyf puis Rift Bolt suspendu mettent une grosse pression sur le Lillois, qui ne pioche rien lui permettant de retourner la partie, et Maxime Hermes s'impose.

    Benoît 1 - Maxime 2



     
  • Sunday, July 15: 5:45 p.m. - Ronde 11, Nicolas Boistard contre Benoit Verwaerde
    by Emilien Wild


  • Ce match oppose deux champions régionaux qui s'avèrent tous deux connaître très bien l'arbitre, pour qui ce match s'annonce comme une " déchirure ". En outre, Nicolas Boistard joue à domicile puisqu'il est champion du Centre : en tirera t'il un avantage ?

    Benoit Nicolas Boistard, Champion du Centre

    Comme à l'accoutumée pendant les deux jours, Benoît perd le lancer de dé et Nicolas commence. Comme pour l'ensemble du match, personne ne mulliganera. Benoit ouvre les hostilités en invoquant un Fathom Seer face visible qui versera le premier sang avec un point de dégât au tour suivant, tandis que Nicolas construit son mana avec une Coalition Relic. Lorsque Benoit invoque une créature morphée, qui s'avérera être un Vesuvan Shapeshifter, Nicolas flaire le piège et lance une Damnation.

    Nicolas continue de construire son mana en posant un Phyrexian Totem, pendant que Benoît utilise une Scrying Sheet qui révèle un terrain, chose qu'il renouvellera au tour suivant.

    Nicolas suspend un Aeon Chronicler pour deux tours, pendant que Benoît passe à l'attaque à coup de Phyrexian Ironfoot, Nicolas invoque un Court Hussard qui le débarrasse de deux terrains qui se trouvaient au dessus de sa bibliothèque et enchaîne avec un Thirst for Knowledge. A chacun de ces sorts, Benoît semble hésiter à contrer, mais bluffe, n'ayant rien en main ne le permettant. Lorsqu'il veut repasser à l'assaut avec son Ironfoot, le Hussard se suicide en bloquant. Enfin, Benoît invoque Teferi, Mage of Zhalfir pendant son tour, profitant du fait que les manas de Nicolas soient engagés, empêchant le Aeon Chronicler d'arriver en jeu. Nicolas nettoie à nouveau la table d'une Damnation, et neutralise le Scrying Sheets de Benoît avec un Faith's Fetters.

    Il lance alors Persecute sur Benoît, le choix de la couleur étant facile étant donné que celui-ci joue mono-bleu. Benoît répond par un Piracy Charm pour faire défausser un Faith's Fetters à Nicolas, mais le Persecute retire Spell Snare et Vesuvean Shapeshifter à Benoit, et lorsqu'un Skeletal Vampire arrive aux cotés de Nicolas, Benoît concède.

    Nicolas Boistard : 1 Benoit Verwaerde : 0

    Benoit Verwaerde, la fin de l'ascension

    Nicolas hésite énormément et très longuement sur les cartes à entrer face au deck inhabituel de Benoit, il optera finalement pour Sudden Death, Take Possession et Last Gasp. De son coté, Benoît entre Epochrasite et Brine Elemental.

    Benoit commence et joue Epochrasite, puis Nicolas joue un Castigate, ils plaisantent ensemble tandis que Nicolas choisit Phyrexian Ironfoot plutôt que Shapeshifter ou l'un des deux Boomerangs de son adversaire. Benoît joue une créature morphée, et le Court Hussard joué par Nicolas lui révèle trois terrains, le débarrassant à nouveau de deux d'entre eux. Lorsque les créatures de Benoît attaquent, le Hussard bloque la 2/2 plutôt que de tuer l'Epochrasite, et à son tour Nicolas joue une Thirst for Knowledge. A la fin du tour, Venser, Shaper Savant rejoint les rangs de Benoît et remonte un terrain, obligeant Nicolas à défausser un Take Possession puisqu'il a huit cartes en main.
    Benoît attaque à plusieurs reprises avec ses trois créatures, et joue Boomerang sur un autre terrain, espérant ainsi retarder son adversaire.
    Malheureusement pour lui, Nicolas enchaîne deux cachets dans le même tour, suivis d'un Phyrexian Totem, lui assurant un retour dans la course.

    Un Castigate de Nicolas rencontre un Rewind, et la Scrying Sheet de Benoît révèle à nouveau une Snow-Covered Island.

    Tandis que Nicolas est à 7 points de vie, il invoque Skeletal Vampire, et pour la première fois du match la Scrying Sheet de Benoît ne révèle rien d'enneigé : ce sera le cas pour le reste de la partie.

    Epochrasite est pour la première fois bloquée et tuée, et à peine celle-ci suspendue, une nouvelle Epochrasite est invoquée.

    Nicolas remplit sa main avec un Thirst for Knowledge, la seconde Epochrasite est bloquée, et le Skeletal Vampire entame une création de chauve-souris qu'il n'interrompra plus. Les attaques du vampire et de ses minions mettent rapidement en danger Benoît, et lorsque celui-ci tente de copier le vampire avec la morph posée au début de la partie qui se révèle être un Vesuvan Shapeshifter, ce dernier se prend un Sudden Death.

    Benoît suspend un Aeon Chronicler pour deux tours, un Castigate révèle que Benoît n'a que deux Boomrangs en main, et lorsqu'un second Skeletal Vampire rejoint Nicolas, le boomrang et l'Epochrasite 4/4 de Benoît ne peuvent le sauver.

    Nicolas Boistard : 2 Benoit Verwaerde : 0

    Après sa partie, Benoît reconnaît avoir pensé que le Vesuvan Shapeshifter aurait du lui permettre de créer n'importe quelle grosse créature, mais qu'il avait omis le vampire, une épine dans le pied de son deck.



     
  • Sunday, July 15: 6:19 p.m. - Ronde 11, Antoine Ruel contre Pierre Canali
    by Rémy Solna


  • Pour cette 11e ronde, nous avons deux vainqueurs de Pro Tour, Antoine Ruel qui joue Solar Flare avec 4 Aeon Chronicler face à Pierre Canali et son Dragonstorm

    Les deux joueurs gardent leur mains, et Antoine commence par un Court Hussar qui lui apporte un Aeon Chronicler, qu'il suspend au tour suivant. Pendant ce temps, Pierre ne fait que de mettre des compteurs sur ses Dreaship Reef, puis de suspendre un Lotus Bloom. Un second court hussar lui donne un Persecute, et il est complètement tappé en en posant un dernier. Pedro ne peut profiter de l'opportunité pour le tuer (il pourrait jouer dragonstorm, mais uniquement pour aller chercher trois dragons, et ne veut pas prendre le risque de perdre sur Wrath of God) et passe le tour en ayant posé son premier land produisant du mana rouge. Un gigadrowse lors de la phase d'attaque tape le chronicler, une Orzhov Basilica et un Dimir signet, empêchant Antoine de jouer son persecute. Au tour suivant, Pierre joue Dragnostorm avec 5 copies, et gagne.

    Antoine rentre 2 Pull from Eternity 2 Circle of protection : Red 1 Persecute 1 Seth's Tiger

    Les deux joueurs gardent leur mains, et le prof de Salsa suspend un lotus. Il joue ensuite remand aux troisième et quatrième tour sur Persecute. Il joue son Lotus Bloom, le sacrifie, joue rite of flame… mais se contente de caster un hellkite, il lui manque un mana pour jouer un de ses 3 dragonstom. Toutoune joue un Circle of Protection : Red et un chronicler, qui lui donnent le gain de cette deuxième partie.

    Pierre side out ses dragonstorm ses six dragons, 4 gigadrowse un telling Time, et rentre tout son sideboard. Antoine side out une wrath

    Antoine Mulligan, et un Riptide Pilferer paraît très bon. Dans cette situation. Pierre attaque… et découvre un Dodecapod. Il en pose un deuxième, Antoine joue compulsive research, et attaque. Du coup Pierre craint un deuxième Dodecapod, qu'Antoine n'a pas. Celui-ci défausse deux cartes, attaque, et prend deux dégats pour poser un Watery Grave, afin de jouer un Seth's Tiger lors de l'attaque suivante, mais un repeal permet à Pierre de faire passer ses riptides. Au tour suivant, Il attaque, Antoine repose son tigre ,prend un et passe à 13, gardant une carte en main. Pierre joue ensuite rite of blood, seething song, et empty the warren, créant 8 tokens goblins. Une nouvelle compulsive research de l'ainé des Ruel lui donne un second Dodecapod, et peut donc attaquer avec le premier, qui est bloqué par 5 token. Pierre n'arrive pas à trouver de solution, va ensuite bloquer le Seth's Tiger avec ses trois derniers tokens, mais perd cette troisième partie.


    Canali Pierre
    Dragonstorm

    Main Deck

    60 cards

    Dreadship Reef
    Island
    Mountain
    Shivan Reef
    Steam Vents

    22 lands

    Bogardan Hellkite
    Hunted Dragon

    6 creatures

    Dragonstorm
    Gigadrowse
    Lotus Bloom
    Remand
    Rite of Flame
    Seething Song
    Sleight of Hand
    Telling Time

    32 other spells

    Sideboard
    Empty the Warrens
    Ignorant Bliss
    Riptide Pilferer
    Volcanic Awakening

    15 sideboard cards




     
  • Sunday, July 15: 8:01 p.m. - Ronde 12, Mathieu le Montagner contre Stéphane Soubrier
    by Rémy Solna


  • Mathieu le Montagner pilote Dragonstorm

    Dans cette ronde décisive pour le top 8, Mathieu le Montagner (Dragonstorm) affronte Stéphane Soubrier (project X)

    Stéphane mulligan, puis garde une main de 5 terrains et un Saffi Eriksdotter Il le pose tour deux, joue un Loxodon Hierarch qui se fait contrer par Remand, et meurt lorsque Mathieu execute sa combo lors de son quatrième tour.

    Stéphane : rentre 4 hypnotic Specter , mathieu rentre 3 ignorant Bliss et 2 shadow of doubt.

    Stéphane commence la deuxième partie par un Essence Warden qui peut s'avérer essentiel, tandis que Mathieu suspend un lotus. Soubrier joue un Dark Confidant puis un Castigate (il choisit d'enlever rite of flame tout en laissant Bogardan hellkite). Il posera ensuite un Hypnotic Specter, et le tour suivant un Loxodon Hierarch. Mathieu joue un bogardan hellkite, qui ne tue que le Hierarch, qui est sacrifié afin de sauver les autres créatures. Stéphane a maintenant 2 Hypnotic Specter, 2 Birds of Paradise un Essence Warden et un Dark Confidant, mais ne peut attaquer tout de suite à cause du Dragon, bien que Mathieu ne soit qu'à 7. Il pose deux autres Dark Confidant. A la fin du tour de Mathieu, il fait un chord of calling (à 4) mais Mathieu a un Remand. A son tour, il fait Glittering Wish sur pontiff Orzhov, qu'il pose en deux temps à cause de remand, et tue son adversaire.

    Stéphane Soubrier joue Project X

    Pour cette partie décisive, les deux joueurs gardent leur main. Mathieu suspend deux Lotus Bloom (ce qui n'est d'ailleurs pas le meilleur choix dans ce matchup, où les games ont tendance à dépasser le quatrième tour), puis contre deux fois un castigate avec remand. Les Lotus arrivent en jeu, Mathieu fait un Telling Time et suspend un troisième Lotus. Soubrier pose un Hierarch, Le Montagner joue un Bogardan hellkite, choisit de ne pas tuer le Hierarch mais de faire la course, et fait passer Stéphane à 14 sur l'attaque suivante. Ce dernier joue ensuite un Hypnotic Specter et un Saffi, prenant deux dégats au passage sur un biland, Mathieu est à 16 mais ne peut plus attaquer. Stéphane tue le dragon avec un mortify qu'il va chercher au Glittering Wish, attaque, et Mathieu passe à 7 en perdant son Bogardan hellkite. Nous entrons alors dans les tours supplémentaires. Lors du premier tour additionnel, Le Montagner joue un lotus perdant son dernier compteur suspend, un rite of blood, et un Dragonstorm (qu'il avait déjà en main), lui ouvrant ainsi les portes du top8.


    Le Montagner Mathieu
    Dragonstorm




    • Planeswalker Points
    • Facebook Twitter
    • Gatherer: The Magic Card Database
    • Forums: Connect with the Magic Community
    • Magic Locator