2008 France National Championship

  • Print
EVENT COVERAGE

  • Blog: Anecdotes
    by Event Coverage Staff
  • Blog: Men in black (and white)
    by Event Coverage Staff
  • Blog: Draft 2 - Gabriel Nassif
    by Event Coverage Staff
  • Feature match: Round 3 - Nicolas Olivieri vs Karim Aouidad
    by Event Coverage Staff
  • Blog: Du coté des magasins
    by Event Coverage Staff
  • Blog: Un championnat de France plus surprenant que les autres ?
    by Event Coverage Staff
  • Blog:Un petit aperçu du metagame
    by Event Coverage Staff
  • Blog: Metagame Breakdown
    by Event Coverage Staff
  • Blog: Small note for our readers about decklists
    by Event Coverage Staff
  • Blog: Championnat de France 2008 – C’est parti
    by Event Coverage Staff
  • Info: Fact Sheet
    by Event Coverage Staff

 
  • Championnat de France 2008 – C’est parti
    by Event Coverage Staff
  • Après une journée déjà bien éprouvante pour ceux ayant joué ou s’étant rendu à Tours sous une étouffante chaleur estivale, ce sont donc 231 joueurs qui vont s’affronter dès à présent. C’est le plus important Championnat de France jamais joué en nombre de joueurs. Merci donc à tous ceux étant venus !

    Après un discours de David Gallien, juge arbitre pour cet événement, les joueurs sont, à l’heure où ces quelques lignes sont saisies, en train de papoter tranquillement pendant que les arbitres récupèrent les listes de decks.

    Les premières rondes de ce tournoi vont donc commencer.

    Ah, oui, une dernière chose : concernant les deck list (oui les précieuses deck lists que vous rêvez de voir), nous ne les publierons que dimanche dans la journée, pour éviter toute fuite compromettante.

     
  • Small note for our readers about decklists
    by Event Coverage Staff
  • We know that many of you are waiting for decklists from the French Nationals. Some great deck creators are here and we understand that you’d like to test their decks and play them in your local tournaments (or bigger ones).

    We have taken the decision to give decklists with the name of its player only on Sunday, to avoid some spoiling.

    We will however give you deck breakdown as well as some decklists from the yesterday’s grinders, but without the name of its player.

    Please note that, for your supreme convenience and comfort, those decklists will be in English, so you will not have to learn French ?



     
  • Metagame Breakdown
    by Event Coverage Staff
  • Voici la composition de l’ensemble des decks participant au Championnat de France 2008 :

    Mono Rouge 65 28,0%
    Reveillark/Quick 'n Toast 36 15,5%
    Noir Vert (Elfes + Rock) 28 12,1%
    Faerie 22 9,5%
    Rouge Noir 16 6,9%
    Storm 14 6,0%
    Ondins 13 5,6%
    Vert Rouge (Mana Ramp/Gruul) 7 3,0%
    Mono Vert 6 2,6%
    Doran 5 2,2%
    Noir Bleu Contrôle 5 2,2%
    Vert Bleu 4 1,7%
    Kithkins 4 1,7%
    Swans 2 0,9%
    Vert Blanc 2 0,9%
    Fiery Justice 1 0,4%
    Mono Blanc Aggro 1 0,4%
    Mono Noir Aggro 1 0,4%

    Comme tous les signes précurseurs le laissaient penser, mono-rouge est le deck le plus populaire du format, choisi par plus d’un joueur sur quatre. Et pour ceux souhaitant un peu plus de subtilité, le Rouge Noir reprend le même principe mais agrémenté de cartes noires.
    Près d’un joueur sur six a quant a lui choisi une étrange combinaison entre Reveillark et Quick n’ Toast, intégrant la créature récurrente du premier au sein de l’ensemble de cartes de contrôle du second – ou inversement.

    Le thème tribal de Lorwyn est ensuite à la fête, avec des decks Elfes verts noirs (ainsi que quelques decks rocks, remplaçant une partie des elfes par d’autres créatures vertes efficaces) ainsi que le classique Faerie. Un peu moins populaire, Ondin, prédateur usuel de Faerie, ainsi que l’adaptation en Standard du succès Bloc Kithkin, renforcé de la carte du week-end, Figure of Destiny (Représentation de la destinée).

    Storm est l’adaptation 2008 de Dragonstorm, utilisant Pyromancer’s Swath (Percée du pyromancier) et Grapeshot (Mitraille) à la place du sort éponyme (même si certains decks jouent également la version draconique).

    Les decks manaramp se partagent équitablement entre Vert Rouge et mono vert, combinant sources de mana et excellentes grosses créatures.

    Parmi les decks les moins joués, se trouve le deck aggro-contrôle Vert/Noir/Blanc Doran, le jeu contrôle Teferi/Oona de Wafo-Tapa, le deck combo Swans, deux vert-blanc agressifs, un deck vert/blanc/rouge Fiery Justice destiné à punir les gains de vie, un deck agressif blanc mené par Crovax, héro en devenir, et un mono-noir agressif.

     
  • Un petit aperçu du metagame
    by Event Coverage Staff
  • The new deck white control
    Les tournois qualificatifs de la dernière chance en format Standard sont l’occasion de se faire une idée sur les decks les plus joués, mais aussi de repérer certaines créations originales, exploitant notamment les cartes de l’extension Eventide (Coucheciel).

    Les tables sont principalement peuplées de jeux déjà bien connus, majoritairement Faerie et Elfes Vert-Noir, mais également des recettes gagnantes telles que Burn Storm, Quick n’ Toast, ou Doran. Mais d’autres jeux moins connus sont également joués et tentent de surprendre, avec notamment un jeu de contrôle principalement blanc complétant ses Wrath of God (Colère de Dieu) par le nouvel Hallowed Burial (Enterrement sacré), une adaptation en Standard du succès Bloc Kithkin, ainsi qu’un deck Zur basé sur la créature légendaire Zur the Enchanter (Zur l’enchanteur) et une boîte à outil comprenant les puissantes auras hybrides de Shadowmoor (Sombrelande). Enfin, l’un des jeux les plus populaires semble être mono-rouge, renforcé par des nouveautés Coucheciel telles que Stigma Lasher (Flagellateur stigmatique) et Figure of Destiny (Représentation de la destinée).

    Classic faeries.
     
  • Un championnat de France plus surprenant que les autres ?
    by Event Coverage Staff
  • Avec l’autorisation d’être jouée dès sa sortie, Coucheciel se révèle bien évidemment majeure dans ce Championnat de France.

    En effet, rien n’empêche des surprises de dernières minutes, voir carrément des bizarreries apparaître. Certaines cartes avaient été évoquées lors de leur sortie, pour retomber dans l’oubli. Et devinez quoi, on les voit réapparaître, un peu comme la stratégie de la dernière chance.

    En ce vendredi, près de 15 tournois Open vont être joués au long de la journée. Comme le disait Emilien dans son article, ces tournois voient des confirmations mais aussi des surprises. Ceci est toujours arrivé la veille des tournois majeurs à travers le monde, mais comme je l’indiquais, c’est cette nouveauté liée à Coucheciel qui emphase le phénomène.

    On peut dire que c’était arrivé lors du précédent Championnat de France avec la Xème Edition mais avec nettement moins d’impact.

     
  • Du coté des magasins
    by Event Coverage Staff
  • Le rez-de-chaussée du centre des expositions Vinci est occupé par quatre magasins (Troll 2 Jeux, le Repaire du Dragon, Sortilèges, la Règle du Jeu) vendant entre autre des cartes à l’unité, et permettant ainsi aux participants des qualificatifs de la dernière chance de compléter leur deck ou d’inclure une technique secrète imaginée au dernier moment. Ou, pour certains, de composer en urgence un nouveau deck pour le Championnat en lui-même, inspiré par les résultats des dits qualificatifs.

    L’analyse des meilleures ventes peut donc fournir de précieuses informations sur la composition du metagame et des cartes les plus jouées, aujourd’hui comme demain.

    Parmi les grands classiques, figurent en tête des ventes Bitterblossom (Âprefleur) et Mutavault (Mutecaveau). Mais directement derrière, des nouveautés se retrouvent propulsées en tête des ventes : le Stigma Lasher (Flagellateur stigmatique) et la Figure of Destiny (Représentation de la destinée) prenant les premières places, suivies du désormais très populaire Demigod of Revenge (Demi-dieu de la revanche) et des terrains bicolores d’Eventide (Coucheciel), en tête desquels le noir-vert Twilight Mire (Fondrière Crépusculaire), une inclusion automatique dans le très populaire deck Elfes.

     
  • Feature match – round 3 : Nicolas Olivieri vs Karim Aouidad
    by Event Coverage Staff
  • Pour cette 3e ronde nous retrouvons deux habitués du championnat de France, Nicolas Olivieri jouant noir-rouge-tokens et Karim un Mana Ramp de son cru.

    Karim nous surprend d’entrée avec un Magus of the Vineyard dont il tire davantage profit avec un Chamelon Colossus puis Wilt-Lief Liege mais Grave pact et Greater Gargadon peuvent permettre à Nicolas de revenir. Mais il fait une erreur en ne sacrifiant pas ses 2 créatures en réponse au boost du Chamelon qui passe 10/10 (il a 2 bêtes contre les 3 de Karim). Puisqu’il était a 10 il meurt, au lieu de se donner un tour supplémentaire.

    La deuxième partie débute également par un Magus of the Vineyard, mais cette fois c’est Karim qui perd un tour dans son développement, en raison d’un terrain arrivant en jeu engagé. Du coup, un Threaten assorti d’un Nantuko Husk suffit (sur un Liege qui arrive du coup trop tard).

    Lors de la 3, Karim hésite et garde une main assez molle et Nicolas fait après une mûre (et loooooonnngue) réflexion Thoughtseize sur Chameleon, mais Karim a la bonne idée de piocher un Into the rain pour poser son Liege tour 3 puis un nouveau Chameleon au suivant. Ca suffira face à la main un peu molle de Nicolas. Il a eu beau avoir pioché Greater Gargadon et Grave pact, il n’aura pas le temps de réellement s’en servir, son Murderous Redcap ne pouvant guère rivaliser avec un Oversoul of Dusk.

    Citation du match : Zut, à un tour près!



     
  • Draft 2 : Gabriel Nassif
    by Event Coverage Staff
  • Pour ce second draft de la journée je suis derrière Gabriel Nassif, qui est actuellement à 5-1, de même que Wafo Tapa et Sylvain Lauriol qui sont également à sa table.

    Il débute en prenant un Jaws of Stone sur un Scuttlemutt, puis un Illuminated Folio , un Tatterkite, un Scar, et continue avec des cartes rouges et bleues (dont un important consign to dreams pick 8, LE signal qui lui montre qu'il faut jouer bleu), à l'exception d'un corrupt.

    Le pack 2 se passe plutôt bien, puisqu'il prend un Rosheen Meanderer (sur Consign to dreams) et un
    Leech Bonder pour ses deux premiers picks, mais recevra assez tard de bonnes cartes, dont un River Kelpie pick 7, des Briarberry Cohort pick 9 et 12, entre autres.

    Il first pick ensuite une Figure of Destiny, suivi de Wake Thrasher, Puncture Blast et d'autres bons picks, dont des grace d'oona (sympa avec son River Kelpie) et un Dream Thief pick 10.

    Au final il a un plutôt bon deck rouge/bleu (malgré plusieurs picks noir assez important en début de draft, le Corrupt et un Dusk urchins pick 3 pack 2, qui lui fait perdre un Tattermunge Duo ), et peut donc aborder avec optimisme les trois prochaines rondes.

    Je le vois à l'issue de la 1ère ronde, qu'il vient de gagner, et est plutôt content de son draft.



     
  • Men in black (and white)
    by Event Coverage Staff
  • Les arbitres se sont mobilisés toute la journée afin d’organiser et encadrer ces tournois qualificatifs, et, du fait de leur rôle central, ont souvent eu une place privilégiée pour observer certains phénomènes... Voici les anecdotes de la journée :

    • La moitié des demandes adressées aux arbitres étaient destinées à savoir s’il était possible... de leur acheter des Figure of Destiny (Représentation de la destinée). En effet, ces cartes étaient distribuées en version Premium en lots de certains tournois, et leur pénurie en magasin combinée à l’énorme et soudaine demande a poussé les plus désespérés à chercher des moyens parallèles de s’en procurer. Nous rappelons donc qu’il y a une différence subtile de forme entre un stand de magasin et un arbitre en polo rayé, et qu’ils ne remplissent pas les mêmes rôles au centre Vinci.
    • Les joueurs ont posé très peu de questions de règles, la majorité de l’activité des arbitres ayant été consacrée à la logistique des tournois. Il semble que les nouvelles cartes et mécaniques aient été bien intégrées et que peu de situations litigieuses soient apparues.
    • La grande majorité des sanctions ont été attribuées à des joueurs absents ou en retard à leur match. Ces sanctions peuvent facilement être évitées en étant attentif et en restant à proximité des zones de tournoi. Tours est une très belle ville, mais il est conseillé d’attendre la fin du tournoi où vous êtes inscrit pour aller la visiter...
    • L’affluence fut bien plus importante que prévue, entraînant quelques problèmes logistiques pour les arbitres, même s’ils ont fait de leur mieux pour ne pas le laisser transparaître auprès des joueurs. Dès 11 heures, la salle initiale était pleine, obligeant l’ouverture d’une autre salle pour installer les joueurs supplémentaires. Bravo aux arbitres pour avoir su gérer ces centaines de joueurs impatients d’en découdre !

     
  • Anecdotes
    by Event Coverage Staff
    • Deux disqualifications sont à déplorer à l'issue du premier draft, un joueur ayant demandé à son voisin ce qu'il comptait drafter lorsque celui-ci c'est assis à la table, l'autre ayant regardé les picks de son voisin.

    • Un QT pour le PT Berlin se déroule en parallèle, avec 252 joueurs. Passablement de Mono red et de faeries, on vous donnera demain la liste du top 8.

    • Parmi les revenants, à noter la présence parmi nous de Laurent Pagorek. Néanmoins parmi les participants, les recordman seraient Antoine Menard, Yann Hamon, Raphael Levy et Pierre Fayard, avec 12 participations.

    • Notre sémillant Head-Judge pris l'initiative d'annoncer la présence des anciens champions présents, tous applaudis par les participants. Enfin tous, sauf Guillaume Matignon, dont le nom déclencha une bronca. Il le prend avec le sourire, d'autant plus qu'il a beau être à 3-2, il bénéficie d'un bye, l'un des joueurs de son draft n'étant plus dans le tournoi.

    • Lors de chaque ronde, nous choisissons deux features matches. Lors de l'un deux, Yann Massicard fût tout surpris de ne pas connaître son adversaire. Il s'agissait de Kevin Lauriol, le cousin de l'ancien double champion de France, ce qui nous conduit à choisir cette partie par erreur, pensant qu'il s'agissait de Sylvain...

    • Planeswalker Points
    • Facebook Twitter
    • Gatherer: The Magic Card Database
    • Forums: Connect with the Magic Community
    • Magic Locator