2008 France National Championship

  • Print




Quarterfinals   Semifinals   Finals   Champion
1 Jean Baptiste Canonici   Stéphane Soubrier, 2-0        
8 Stéphane Soubrier   Christophe Peyronnel, 2-1
       
4 Christophe Peyronnel   Christophe Peyronnel, 2-0   Christophe Peyronnel, 2-0
5 Gaetan Lefebvre    
       
2 Olivier Ruel   Olivier Ruel, 2-0
7 Frédéric Courtois   Olivier Ruel, 2-1
       
3 Alexandre Rivière   Pierre Malherbaud, 2-0
6 Pierre Malherbaud    

EVENT COVERAGE INFORMATION

  • Finale du Championnat de France 2008
    by Event Coverage Staff
  • Info: Player Profiles
    by Event Coverage Staff
  • Demifinale: Christophe Peyronnel vs Pierre Malherbaud
    by Event Coverage Staff
  • Demifinale: Olivier Ruel contre Stéphane Soubrier
    by Event Coverage Staff
  • Quart de Finale: Pierre Malherbaud contre Alexandre Rivière quart de finale.
    by Event Coverage Staff
  • Info:Top 8 Decklists
    by Event Coverage Staff

  • Info:Day 2 Blog Archive
    by Event Coverage Staff
  • Deck Tech: Noir Bleu Contrôle avec Guillaume Wafo-Tapa
    by Event Coverage Staff
  • Deck Tech: Swans avec Guillaume Matignon
    by Event Coverage Staff
  • Feature: Les anecdotes des side events
    by Event Coverage Staff
  • Feature: Remise des trophées régionaux
    by Event Coverage Staff

  • Info:Day 1 Blog Archive
    by Event Coverage Staff
  • Info: Fact Sheet
    by Event Coverage Staff
 1.  Christophe Peyronnel €4500
 2.  Olivier Ruel €2500
 3.  Pierre Malherbaud €1500
 4.  Stéphane Soubrier €1200
 5.  Jean Baptiste Canonici €1050
 6.  Gaetan Lefebvre €900
 7.  Alexandre Rivière €750
 8.  Frédéric Courtois €600
Pairings Results Standings
Final
14
13
12
11
10
9
8
14
13
12
11
10
9
8
14
13
12
11
10
9
8
7
6
5
4
3
2
1
7
6
5
4
3
2
1
7
6
5
4
3
2
1



 
  • Feature Match Pierre Malherbaud contre Alexandre Rivière quart de finale.
    by Event Coverage Staff
  • Ronde 1

    Pierre Malherbaud a une sortie extrêmement agressive : au tour deux, un Blood Knight (Chevalier sanglant), à partir du tour trois et sans discontinuer, un Boggart Ram-Gang (Gang du bélier boggart) par tour, et au final une Figure of Destiny (Représentation de la destinée). Alexandre Rivière pose à lui quelques jetons via un Mogg War Marshal (Maréchal de guerre mogg) et une Bitterblossom (Âpre fleur), mais ils ne peuvent peut bloquer une telle offensive et Alexandre Rivière concède lorsque le troisième Ram-Gang touche la table, l'issue étant devenue évidente.

    " C'est la grande quinzaine du Gang au bélier boggart " - Pierre Malherbaud

    Sideboard :

    Alexandre Rivière
    Retrait : 2 Bitterblossom (Âpre fleur), 3 Magus of the moon (Mage de la lune), 2 Shadow Guildmage (Ghildmage des ombres), 1 Furystoke Giant (Géant Chauffefurie).
    Entrée : 2 Murderous Redcap (Bonnetrouge meurtier), 3 Grave Pact (Pacte de la tombe), 3 Sudden Death (Mort Soudaine)

    Pierre Malherbaud
    Sortie : 3 Mogg Fanatic (Mogg fanatique), 4 Blood Knight (Chevalier sanglant).
    Entrée : 3 Treathen (Menace), 4 Sulfurous Blast (Salve sulfureuse)

    Ronde 2

    Alexandre Rivière développe une armée de jetons via un Bitterblossom (Âpre fleur) et trois Mogg War Marshal (Maréchal de guerre mogg), mais Pierre Malherbaud arrive à maîtriser le flux en jouant successivement un Incinerate (Incinération) et deux Suflurous Blast (Salve sulfureuse), permettant de maintenir le statu quo avec un Figure of Destiny (Représentation de la destinée) améliorée deux fois, tandis qu'en face une Nantuko Husk (Ombre nantuko) reste désespérément en manque de jetons à manger. Un Demi-God of Revenge (Demi-dieu de la vengeance) du coté de Pierre Malherbaud permet de passer enfin à l'assaut en acculant Alexandre Rivière en défense, et un second arrive peu après. La Sudden Death (Mort soudaine) qui l'élimine n'est pas suffisante pour gérer les deux énormes créatures de Pierre Malherbaud qui lui permettent de gagner la partie.



     
  • Feature Match - Demifinale Olivier Ruel contre Stéphane Soubrier
    by Event Coverage Staff
  • Manche 1 :

    Olivier Ruel prends un mulligan à cinq et se fait immédiatement agresser par une Burrenton Forge-Tender (Veilleuse de la forge Burrenton) et un Mutavault (Mutecaveau). Il évoque un Mulldrifter (Vagabond des pensées) pour tenter de refaire sa main, mais un second Mutavault arrive en jeu du coté de Stéphane Soubrier, et finalement un Lord of Atlantis (Seigneur de l'Atlantide) rend ses terrains animés trop puissants pour un Ruel dans les cordes qui concède.

    " Je fais une dédicace aux Murderous Redcap " - Stéphane Soubrier
    " Et moi à ma maman que j'aime très fort " - Olivier Ruel

    Sideboard :
    Stéphane Soubrier : Entrée 1 Burrenton Forge-Tender 2 Reveillark 3 Curse Catcher 4 Flashfreeze
    Olivier Ruel : Entrée 2 Wrath of God 2 Condemn 1 Pact of Negation
    Sortie 3 Cloudthresher 1 Mystical Teaching 1 Careful Consideration

    Manche 2 :

    Ruel commence par un mulligan à six ce qui n'est pas top, Soubrier par un Stonybrook Banneret (Bannerette de Pierreruisseau) et un Merrow Reejerey (Reejerey Suire), ce qui est mieux. Mais deux Firespout (Trombe de feu) successives d'Olivier remettent la table à zéro, même après la pose de deux nouveaux Rejeerey, et une Careful Consideration (Attention minutieuse) lui permet de se remplir la main.

    L'assaut reprends avec deux Lord of Atlantis (l'un d'entre eux est Condemn (Condamnation)) et un Curse Catcher (Attrapeur de malédiction), mettant rapidement Ruel à 9, qui commence alors à poser des jetons avec son Urza's Factory (Usine d'Urza). Ruel stabilise puis passe alors à l'attaque, ses ouvriers spécialisés rééduquant Stéphane Soubrier par le travail, un Slaughter Pact (Pacte de tuerie) supprimant le Lord of Atlantis et rapetissant les ondins de Stéphane.

    Pour se rappeler de payer le Pact, Olivier pose alors sur son deck des dés, une boîte à dés, et une boîte à sandwich.. Stéphane tente un Reveillark (Sirlidiane), mais il contrecarré par un Rune Snag (Accroc de rune). À court de possibilités et menacé par les ouvriers, Stéphane cycle un Sage's Dousing (Aspersion du sage) sur un Platinum Angel (Ange de platine) joué par Olivier qui peut largement payer. Le Reejerey fraîchement joué de Stéphane entre en jeu, tente de bloquer, mais après qu'Olivier lui ait montré une main pleine de contres capable de neutraliser toute astuce, ils passent finalement à la troisième manche.

    Manche 3 :

    Un Wall of Roots (Mur de racines) suivi de deux Kitchen Finks (Fourbes de cuisine) servent de premiers défenseurs à Olivier, mais un Lord of Atlantis et un Reejerey augmentent rapidement les forces de Stéphane tout en engageant certains bloqueurs et permettant de faire passer quelques points de dégâts, même si la situation reste majoritairement bloquée et que plusieurs tours se passent sans que personne ne joue rien.

    Stéphane fait passer une attaque via un Cryptic Command (Commandement Cryptique) qui engage les créatures d'Olivier, et utilise un Venser, Shaper Savant pour sauver un Reejerey qui se fait Condemn par Olivier. Ce dernier reconstruit sa main avec un Mulldrifter et une Careful Consideration, puis déclare " Ca m'énerve, j'ai envie de te saucer, tu m'as chauffé avec ta phase d'attaque. " et attaque avec un seul Kitchen Finks au cri de " PATATE ! ".

    Stéphane pose deux Silvergill Adeptg (Adepte d'Ouidargent), augmentant la taille de son armée et creusant dans son deck, mais ne peut toujours pas passer à l'assaut, tandis qu'Olivier commence à poser ses jetons ouvriers spécialisés via une Usine d'Urza. Il attaque alors avec tout ce qu'il peut, faisant le ménage lors de la mêlée qui se déclenche - si ce n'est que ses propres Kitchen Finks (Fourbes de cuisine) reviennent du cimetière, à la différence des ondins de Stéphane. Mais ce dernier pose en masse ses créatuies : Rejeerey, Silvergill adapt, lord of atlantis... Lorsqu'il tente d'engager toutes les créatures d'Olivier, ce dernier contre avec un Pact of Negation.

    Et tandis que Stéphane compte de son doigt les blessures qu'il peut infliger, Olivier essaye alors de lui attraper, faisant semblant d'y voir une tentative de concession. Entre deux pitreries, il attaque régulièrement avec son Mulldrifter, et rapidement Stéphane est à 5. Olivier attaque alors avec tout, et ses créatures sont massacrées par celles de Stéphane, mais il rétabli l'équilibre avec une Wrath of God (Colère de Dieu), tuant le Mutavalut animé afin de bloquer.

    Lorsqu'Olivier transmute Tolaria West pour un Pact of Negation, Stéphane sait qu'il ne pourra plus rien jouer avant de mourir sur les ouvriers, et concède.



     
  • Demi finale : Christophe Peyronnel vs Pierre Malherbaud
    by Event Coverage Staff
  • Et c'est, encore, un mirror match de Mono Red qui va nous donner l'un des finalistes du championnat de France.

    Je vous la fait courte, ça l'a été: quelques petites créatures se font tuer en début de game, un Ashenmoor Gouger de chaque côté, Pierre passe à 12, attaque et déclare sa fin de tour. Peyronnel en profite pour lui mettre 2 blasts dessus, puis 2 autres à son tour, 12 dégats en tout, le compte est bon.

    SB
    Peyronnel : 4 magus of the moon - 2 Figure of Destiny pour 3 Puncture Blast et 3 Lash Out
    Pierre : 3 Threaten pour 3 Magus of the Moon

    Début de la deuxième partie avec un Shock sur le Figure of Destiny de Pierre, ces bestioles ont vraiment une espérence de vie des plus limitées. Puncture blast rend un Gouger beaucoup moins fort, Demigod arrive, c'est la sauce, et Christophe passe à 10. Un Boggart Ram-gang et un Threaten règlent assez vite la question

    Mulligan pour Pierre pour débuter la 3ème partie (ce qui va donc doubler la durée de la partie...)

    Figure of destiny des deux côtés, qui pour une fois vont rester un peu sur la table, le temps pour leurs propriétaires de tuer des bêtes un peu plus important. Pierre ne fait pas grand chose, d'autant que 3 de ses terrains arrivent en jeu engagé, ce qui l'empêche d'autant plus de sortir la tête de l'eau. Il essaie bien de se débattre un peu, mais pas longtemps, et Christophe Peyronnel jouera la finale.



     
  • Finale du Championnat de France 2008
    by Event Coverage Staff
  • Nous y sommes au terme de 2 longues journées. Elle met aux prises Christophe Peyronnel contre un Olivier Ruel qui tente de remporter son deuxième titre.

    Après le toss le plus farfelu de l'histoire du championnat de France (en gros les deux joueurs commencent par jouer à pile ou face pour déterminer qui va commencer leur petit jeu...), ils gardent leur main.

    Un Mogg fanatic puis une Figure of Destiny pour Christophe en début de partie, tandis que Olivier pose au 4ème tour un Cloudtresher (avec une Coalition relic).

    Lors de la phase d'attaque suivant Figure of Destiny devient 8/8, Olivier en profite pour jouer une Mystical Teaching sur un Condemn pour la tuer. Obligé d'infliger des dégâts comme il le peut à Olivier, Christophe est obligé d'incinérer un Mulldrifter et d'envoyer un Demigod dans le Cloudtresher pour que le Fanatic et un Guitu Encapment passent. Son play prend tout son sens au tour suivant, puisqu'il en joue un 2ème, qu'Olivier contrera avec 2 Rune Snag. Il rejoue sa Mystical teaching avec le Flashback pour aller chercher une Careful Consideration, qui ne lui donne pas grand chose d'utile.

    Christophe attaque ensuite avec deux Ghitu Encampment le Fanatic et son Demigod, mais son plan tombe un peu à l'eau quand Olivier renvoie le Demigod sous le deck avec son second Condemn. Olivier passe ensuite à l'offensive avec son Cloudtresher, mais son adversaire est à 30, y'a du boulot.

    Pendant ce temps Christophe accumule les terrains (un par tour pendant les 10 premiers, l'empêchant d'activer ses Keldon Megaliths et est obligé de bloquer le Cloudtresher avec le Fanatic, qui aura vraiment fait son taf.

    Il tente de finir Olivier petit à petit grâce à ses Keldon Megaliths, avec un occasionnel blast , du moins il essaie (une fois encore Olivier à tirer ses 4 Rune snag, et 9 manas le Shock, c'est un peu cher). Finalement les Megaliths suffiront, Olivier ne tirant rien lui permettant d'achever à temps son adversaire ou de gagner des points de vie.

    SB
    Peyronnel - 4 blood knight - 2 shock +3 Sulfur elemental + 3 Manabarbs
    Ruel: - 2 Cloudtresher - 2 Mulldrifter - 1 Rune Snag - 1 Cryptic command + 2 Wrath of God + 2 Condemn + 1 Pact of Negation + 1 Arbiter of Knollridge

    6 terrains pour Olivier, ça fait un peu beaucoup, il mulligan et c'est parti. Peyronnel débute avec deux Mogg Fanatic, et un Gouger, pendant qu'Olivier développe son mana avec un Wall of Roots et une Coalition Relic. Un Mogg Fanatic achève un Wall of Roots, un Magus of the Moon arrive sur la table mais Olivier a un Slaughter Pact.

    Il joue un Wall of Roots, mais l'arbitre étant plus observateur que les joueurs, il s'aperçoit que ses Reflecting Pool ne produisent pas de mana vert, ça attendra le prochain tour avec la Relic. Christophe a un peu plus de créatures en jeu qu'Olivier n'a de bloqueurs, et le descend un peu tour après tour. Ruel n'a plus que des contres en main, tente de gagner du temps en engageant les créatures de Christophe avec une Cryptic, mais il n'a rien pour gérer les 3 bêtes et les 2 Ghitu Encampment de son adversaire. A noter que Christophe se brûle assez souvent, pour éviter qu'un éventuel Arbiter of Knollridge ne fasse remonter Olivier trop haut. Mais ce dernier continue à ne rien piocher, ses contres ne pouvant pas tuer les créatures de Christophe Peyronnel et celui-ci devient le champion de France 2008.

    • Planeswalker Points
    • Facebook Twitter
    • Gatherer: The Magic Card Database
    • Forums: Connect with the Magic Community
    • Magic Locator